À propos de l'IREFInstances

 

L'Assemblée générale

Elle est constituée des membres régulières et des membres associées. Elle comprend comme membres votants les membres professeures, chargées de cours, professionnelles et étudiantes. L’Assemblée générale se réunit au moins une fois par année. Elle a pour mandat notamment d’élire les membres de la direction de l’Institut (directrice, coordonnatrice de l’enseignement et coordonnatrice de la recherche), les représentantes professeures, la représentante chargée de cours et les représentantes étudiantes au Conseil de l’Institut.

Les professeures et les membres associées sont invitées à l’Assemblée et peuvent s’exprimer sur toutes questions les intéressant, mais ne disposent pas d’un droit de vote.


  • Tel que désiré par notre Assemblée générale, le 24 mai 2018, le Conseil et l’Exécutif de l’IREF demeurent mobilisés sur la question des violences à caractère sexuel. La consultation visant à permettre à l’ensemble des membres de la communauté universitaire de l’UQAM de formuler un avis individuel sur le projet de Politique no16 contre le sexisme et les violences à caractère sexuel est en cours jusqu’au 30 septembre 2018. Nous encourageons toutes les personnes membres de la communauté de l’UQAM à faire des recommandations personnelles via le site mis à disposition par l’université. L’IREF tient des consultations avec ses membres afin de proposer un avis collectif.
  • Nous vous invitons une rencontre collective le vendredi 14 septembre 2018 lors d’une assemblée générale extraordinaire, qui se déroulera au local DS-1950 de 14h à 16h.
  • L'avis de l'IREF que nous proposons suite à l'AG extraordinaire du 14 sept. 2018 sont ici: Politique16__avis_IREF_26sept18_envoi.pdf


Le Conseil de l'IREF

Le Conseil est responsable de l’élaboration et de la mise en œuvre des orientations et priorités de l’IREF. Il recommande notamment l’accréditation des nouvelles, nouveaux membres et prépare les dossiers pour l’Assemblée générale.

Les membres du Conseil pour l'année 2018-2019

Directrice de l'IREF
Rachel Chagnon, professeure, Département des sciences juridiques

Directrice de l'Unité de programmes en études féministes
Thérèse St-Gelais, Département d'histoire de l'art

Directrice adjointe à la recherche
Julie Lavigne, professeure, Département de sexologie

Représentantes professeures
Martine Delvaux, Département d'études littéraires
Olga Navarro-Flores, Département de managment et technologie
Dinaïg Stall, École supérieure de théâtre

Représentante chargée de cours
Ève-Marie Lampron, Faculté des sciences humaines

Représentantes étudiantes
Alexandra Vaillant, certificat en études féministes au 1er cycle
Naomie Léonard, maîtrise en science politique et à la concentration en études féministes au 2e cycle
Véronique Pronovost, doctorante en science politique et à la concentration en études féministes au 3e cycle

Responsable du Protocole UQAM/Relais-femmes
Lyne Kurtzman, agente de développement, Service aux collectivités

Direction du Réseau québécois en études féministes
Francine Descarries, professeure, Département de sociologie

Représentante de la Faculté des sciences humaines
Josée S. Lafond, doyenne, Faculté des sciences humaines

Représentantes du milieu socio-économique
Lise Gervais, coordonnatrice, Relais-femmes
Jill Varley, directrice régionale, région du Québec, Condition féminine Canada

Professionnelles IREF
Caroline Désy, agente de recherche et de planification, secteur recherche
Alice van der Klei, agente de recherche et de planification, coordination de l'Institut et secteur formation

 

Avis de soutenance: Rosemarie Fournier-Guillemette

Rosemarie Fournier-Guillemette soutiendra sa thèse de doctorat en études littéraires, avec concentration en études féministes, intitulée «La (mé)traduction de Jane Austen: effacement et survivance de la voix auctoriale». Rosemarie Fournier-Guillemette est dirigée par Lori Saint-Martin, professeure au Département d'études littéraires de l'UQAM.
Mardi 23 avril 2019, à 14hartsUQAM
UQAM / Pavillon Judith-Jasmin / Local J-4225

colloque «Regards croisés sur les antiféminismes»

Le colloque «Regards croisés sur les antiféminismes» aura lieu le 30 avril 2019, de 14h à 16h30, à l’UQAM (salle DS-1950), à l'occasion de la sortie de l'ouvrage collectif Antiféminismes et masculinismes d'hier et d‘aujourd'hui (Presses universitaires de France) codirigé par Mélissa Blais (IREF, UQAM), Christine Bard (Université d’Angers) et Francis Dupuis Déri (IREF, science politique, UQAM).

Archives

Sandrine Galand, chargée de cours à l'IREF, enseigne le cours FEM300E «Féminismes et culture populaire», un nouveau cours mis sur pied par l'IREF cet hiver. Actualités UQAM lui consacre un article dans la série «En classe!», 16 avril 2019

Nicole Vézina, professeure au Département des sciences de l’activité physique et membre de l’IREF, est citée dans l’article «Ces vêtements de travail qui ne sont pas conçus pour les femmes», Urbania, 15 avril 2019

Angelo dos Santos Soares, professeur au Département d’organisation et ressources humaines, est co-signataire du texte collectif «Un système de santé qui rend malades ses soignants», Le Devoir, 11 avril 2019

Notre membre associée Pascale Navarro signe un texte sur le chantier sur la place des femmes en théâtre, La Presse +, 16 avril 2019

Yolande Cohen, professeure au Département d’histoire, était à l’émission «Plus on est de fous, plus on lit», à la Première chaîne d’Ici Radio-Canada, pour y parler du livre Antisemitism Here and Now, 9 avril 2019

Mélanie Millette, professeure au Département de communication sociale et publique, est citée dans l’article «Game of Thrones: une petite révolution télévisuelle», La Presse, 6 avril 2019

-- Elle est aussi citée dans l’article «D’un Monde Fantastique à Instagram», La Presse+, 6 avril 2019

Des membres de l’IREF sont parmi les «250 universitaires contre le projet de loi 21» sur la Laïcité, Le Devoir, 5 avril 2019

Sandrine Ricci, doctorante et chargée de cours à l’IREF, signe avec Lisa Ndejuru: «Black Earth Rising : il y a eu un génocide contre les Tutsi, mais…», sur Histoire engagée, 4 avril 2019

Camille Robert, doctorante en histoire avec concentration en études féministes, a donné un entretien au sujet de ses recherches pour le Bulletin de la Bibliothèque de l'Assemblée nationale du Québec qui a été publié dans leur dernier numéro.

---- Elle a aussi donné quelques entrevues pour des émissions matinales régionales d’Ici Radio-Canada (Charlottetown, Sept-Îles, Edmonton, Vancouver, Moncton) pour la journée mondiale du travail invisible, 3 avril 2019

Archives

 
IREF25 web