Archives - actualitésDécès de la professeure émérite Anita Caron

C’est à regret que nous vous annonçons le décès d’une des membres fondatrices et première directrice de l’Institut de recherches et d’études féministes, la professeure Anita Caron, survenu le 22 juillet 2016 à Montréal.

Madame Caron a été de l'équipe fondatrice du Département de sciences religieuses de l'UQAM en 1969. Elle a également été de l'équipe fondatrice du Groupe interdisciplinaire d'enseignement et de recherche féministes (GIERF - 1977) qui deviendra en 1991 l'Institut de recherches et d'études féministes (IREF) et dont elle sera la première directrice (1991-1993). Une bourse d'études porte d'ailleurs son nom: la bourse du Fonds Anita Caron/IREF de la Fondation UQAM. Elle a assumé la présidence du Centre interdisciplinaire sur l'évaluation sociale des technologies (CIEST 1984-1989). Au moment de prendre sa retraite en 1993, elle a accepté la présidence du Réseau québécois des chercheuses féministes, fonction qu’elle occupera jusqu’en 2000.

Tout au long de sa carrière à l'UQAM, elle a assumé de multiples responsabilités administratives: directrice de différents modules, directrice du Département de sciences des religions, vice-doyenne à la Faculté des sciences humaines, etc. Elle a également été membre de la Commission des études (1985-1989) et du Conseil d'administration de l'UQAM (1977-1979). En plus de ses nombreuses activités d'enseignement, elle a poursuivi d'importants travaux de recherche sur des sujets aussi variés que le développement moral de l'enfant et l'enseignement de la philosophie aux enfants, les femmes et leur participation au pouvoir dans l'Église, l'économie sociale et la lutte contre l'appauvrissement des femmes. 

Un hommage en sa mémoire a eu lieu le 28 septembre 2016 à l'UQAM

Les textes de cet événement sont disponibles ici

La collection Tremplin des Cahiers de l’IREF maintenant en ligne en libre-accès!

L’Institut de recherches et d’études féministes annonce la mise en ligne de l’ensemble des Cahiers de la collection Tremplin!

collectionTremplin

Cette collection comprend les travaux de Mickael Chacha Enriquez (sociologie), Michèle Gaudreau (études littéraires), Ariane Gibeau (études littéraires), Martine Joyal (travail social), Sabrina Maiorano (histoire de l’art), Stéphanie Mayer (science politique), Kim Rondeau (histoire de l’art) et Gabrielle Trépanier-Jobin (communications).

Publication du Cahier de l'IREF, Collection Agora, no 8

Féminismes, sexualités et libertés sous la direction de Lori Saint-Martin, Thérèse St-Gelais et Caroline Désy.

Il s’agit du premier numéro des Cahiers de l’IREF qui est publié exclusivement en version numérique.

Archives

Caroline Patsias, professeure au Département de science politique, est citée dans l’article «Projet Montréal devra sortir des arrondissements centraux», La Presse, 22 septembre 2017 

Les recherches de Balia Feinstein, doctorante en sociologie et membre étudiante de l’IREF, font l’objet de l’article «Les recettes de maman», Actualités UQAM, 21 septembre 2017

Notre membre honoraire et professeure associée en études urbaines Winnie Frohn est citée dans «Les femmes boudent la politique municipale, mais pourquoi ?», Ici Radio-Canada, 21 septembre 2017

Angelo Dos Santos Soares, professeur au Département d’organisation et ressources humaines, est cité dans l’article «Les procureurs du DPCP de plus en plus absents », Droit-Inc, 19 septembre 2017 

Martine Delvaux, professeure au Département d’études littéraires, co-signe avec Marilyse Hamelin le texte d’opinion : «Conseil du statut de la femme : ça va prendre plus qu’un changement de nom», La Presse +, 19 septembre 2017

Line Chamberland, titulaire de la Chaire de recherche sur l’homophobie et membre de l’IREF, est citée dans l’article «Cohabitation entre hétéros et gais dans une résidence», Journal de Montréal, 17 septembre 2017

Notre membre associée Chantal Maillé, professeure à l’Institut Simone-de Beauvoir de l’Université Concordia, est citée dans l’article «Les t-shirts féministes ont la cote», La Presse +, 15 septembre 2017

Martine Delvaux, professeure au Département d’études littéraires, signe la réplique «Quelle job de bras?», dans Le Devoir, 15 septembre 2017

Archives

 
IREF25 web