Archives - actualitésDécès de la professeure émérite Anita Caron

C’est à regret que nous vous annonçons le décès d’une des membres fondatrices et première directrice de l’Institut de recherches et d’études féministes, la professeure Anita Caron, survenu le 22 juillet 2016 à Montréal.

Madame Caron a été de l'équipe fondatrice du Département de sciences religieuses de l'UQAM en 1969. Elle a également été de l'équipe fondatrice du Groupe interdisciplinaire d'enseignement et de recherche féministes (GIERF - 1977) qui deviendra en 1991 l'Institut de recherches et d'études féministes (IREF) et dont elle sera la première directrice (1991-1993). Une bourse d'études porte d'ailleurs son nom: la bourse du Fonds Anita Caron/IREF de la Fondation UQAM. Elle a assumé la présidence du Centre interdisciplinaire sur l'évaluation sociale des technologies (CIEST 1984-1989). Au moment de prendre sa retraite en 1993, elle a accepté la présidence du Réseau québécois des chercheuses féministes, fonction qu’elle occupera jusqu’en 2000.

Tout au long de sa carrière à l'UQAM, elle a assumé de multiples responsabilités administratives: directrice de différents modules, directrice du Département de sciences des religions, vice-doyenne à la Faculté des sciences humaines, etc. Elle a également été membre de la Commission des études (1985-1989) et du Conseil d'administration de l'UQAM (1977-1979). En plus de ses nombreuses activités d'enseignement, elle a poursuivi d'importants travaux de recherche sur des sujets aussi variés que le développement moral de l'enfant et l'enseignement de la philosophie aux enfants, les femmes et leur participation au pouvoir dans l'Église, l'économie sociale et la lutte contre l'appauvrissement des femmes. 

Un hommage en sa mémoire a eu lieu le 28 septembre 2016 à l'UQAM

Les textes de cet événement sont disponibles ici

Colloque « Être femme* dans les médias audiovisuels au Québec : cinéma, télévision, jeux vidéo, web »

Ce colloque vise à mobiliser des connaissances croisées sur la place des femmes dans les récits audiovisuels. Sous la responsabilité de Julie Ravary Pilon et Lori Saint-Martin, avec Ariane Gibeau à la coordination, il se tiendra à la Cinémathèque québécoise du mercredi 24 octobre au vendredi 26 octobre 2018.

ColloqueEtrefemmedanslesmediasaudiovisuelsauQC

Des voix qui s'élèvent

L'IREF est heureux de collaborer à la Journée d'étude «Des voix qui s'élèvent» organisée par le Département d'histoire de l'art de l'UQAM dans le cadre de l'exposition Soulèvements, présentée par la Galerie de l'UQAM et la Cinémathèque québécoise

Nos membres Thérèse St-Gelais, Véronique Leduc, Edith-Anne Pageot, Mélanie Millette et Julie Ravary-Pilon y participeront.

Jeudi 8 novembre 2018, 9 h - 17 h 30

Archives

Camille Robert, doctorante en histoire et membre étudiante de l’IREF, signe «Faire du travail invisible un enjeu politique» dans le Huffington Post Québec, 24 septembre 2018

Camille Robert, doctorante en histoire et membre étudiante de l’IREF, signe «Faire du travail invisible un enjeu politique» dans le Huffington Post Québec, 24 septembre 2018

https://quebec.huffingtonpost.ca/camille-robert/travail-invisible-enjeu-politique-elections_a_23540493/

Notre membre associée Pascale Navarro signe dans La Presse+ du 24 septembre ce billet sur «Le culte du chef et de la bataille»

Francis Dupuis-Déri, professeur au Département de science politique, est interviewé dans l’article «L’abstention, deux points de vue», Le Devoir, 22 septembre 2018

-- Il était aussi à l’émission «Plus on est de fous, plus on lit» sur la Première chaîne d’Ici Radio-Canada, pour y définir le mot «abstention», le 24 septembre 2018

-- il est aussi cité dans l’article «Réussite des garçons en milieu scolaire: lecture et identité vont de pair», Huffington Post Québec, 20 septembre 2018

Archives

 
IREF25 web