Bannière Faculté des sciences humaines Institut de recherches et d'études féministes

Archives - babillard«Femmes Ingouvernables: entre corps et communauté en culture populaire»

Le colloque «Femmes Ingouvernables : entre corps et communauté en culture populaire» s’intéressera aux articulations possibles entre les corporéités et les collectivités. Il aura lieu les 10 et 11 mai 2017 à l’UQAM.

Appel à communications

pistes de recherche:

1) Du subjectif au collectif, repenser les pouvoirs à l’aune de la corporéité ingouvernable

2) Nouvel érotisme et renouvèlement des représentations

3) Des communautés fictionnelles aux communautés réelles

Les propositions de communication, de présentation ou de performance incluant un titre et un résumé (250 mots), 5 à 8 mots-clés, ainsi qu’une biobibliographie de lʼauteur.e (100 mots), doivent être envoyées aux organisatrices du colloque à l’adresse femmes.ingouvernables@gmail.com

Échéance: 20 mars 2017 femmes.ingouvernables@gmail.com

Rachel Chagnon, directrice de l’IREF et professeure au Département des sciences juridiques, était à l’émission «Plus on est de fous, plus on lit», pour définir la «complicité» sur la Première chaîne d’Ici Radio-Canada, 18 juin 2018 (à 14h09)

Le Prix du meilleur mémoire 2016-2017 en études féministes de Thomas Lafontaine, diplômé en études littéraires avec concentration en études féministes, fait l'objet d'un article dans l'Actualités UQAM «Un humour émancipateur», 13 Juin 2018

Martine Delvaux, membre professeure en études littéraires, s’entretient avec Nathalie Collard au sujet du livre «Bad féministe, une voix qui dérange» de Roxane Gay, La Presse +, 13 mai 2018

Entrevue avec notre membre Lucie Lamarche, spécialiste du droit de la protection sociale et professeure au département de sciences juridiques, dans le Magazine 100°, «Au Québec, qui protège le droit de tous à l’alimentation ?», 11 mai 2018

Louise Cossette, directrice de programmes à l’IREF et professeure au Département de psychologie, est citée dans l’article «Intérêt croissant pour les études féministes, même chez les hommes», Le Devoir, 3 mai 2018

Archives

 
IREF25 web