Bannière Faculté des sciences humaines Institut de recherches et d'études féministes

Archives - babillardAppel à contributions «Femmes et cinéma québécois II : 35 ans plus tard»

Appel à contributions: «Femmes et cinéma québécois II: 35 ans plus tard», Nouvelles vues, Numéro 21 (automne 2018). Échéance: 31 janvier 2018

Dans le cadre du numéro thématique Femmes et cinéma québécois II : 35 ans plus tard, nous sollicitons des écrits portant sur toute question liée à la thématique des femmes dans le cinéma québécois depuis 1983, devant ou derrière la caméra. La liste qui suit, sans être exhaustive, propose des pistes de réflexion (notons que le mot « femmes » désigne ici les personnes s’identifiant comme femmes, qu’elles soient cis ou trans) :

•    Les figures féminines au cinéma;
•    Les rapports entre femmes au cinéma (relations familiales, amitié, amour, hostilité, solidarité, etc.) ;
•    Les approches intersectionnelles, queer, trans, etc., des figures féminines dans le cinéma québécois ;
•    L’étude des œuvres d’une réalisatrice québécoise (cinéma de fiction, documentaire, animation, etc.) ;
•    L’étude d’une problématique féministe, d’une figure féminine, etc., chez plusieurs cinéastes ;
•    Les points de rencontre et tiraillements entre féminisme et nationalisme dans le cinéma québécois après 1983 ;
•    L’histoire des femmes dans un métier de création au cinéma sur une période donnée ;
•    Des essais, témoignages ou manifestes sur le sujet des femmes dans le cinéma québécois ;
•    Les écrivaines québécoises adaptées au cinéma;
•    Les avancées ou reculs sur cette période ou par rapport à celle qui précède;
•    L’histoire des mouvements et collectifs militant pour la parité hommes-femmes dans le milieu du cinéma.

Soutenance d'Ariane Gibeau

Ariane Gibeau, membre IREF et candidate au doctorat en études littéraires avec concentration en études féministes, soutiendra sa thèse de doctorat intitulée « Et maintenant la terre tremble: mise en fiction et réinvention de la colère dans la prose narrative des femmes au Québec »
vendredi 7 décembre 2018 à partir de 14h00 à l'UQAM, local J-4225

Direction de recherche: Lori Saint-Martin

Jury d'évaluation:

Isabelle Boisclair, professeure, Département des lettres et communications, Université de Sherbrooke

Lucie Joubert, professeure, Département de français, Université d'Ottawa

Lori Saint-Martin, professeure, Département d'études littéraires, Université du Québec à Montréal

Chantal Savoie, professeure, Département d'études littéraires, Université du Québec à Montréal

Archives

Francis Dupuis-Déri, membre IREF et professeur au Département de science politique, et Mélissa Blais, membre chargée de cours à l'IREF, ont publié un texte en cette journée commémorative: «Polytechnique, 6 décembre 1989 : un premier attentat antiféministe ?», The Conversation, 6 décembre 2018

Notre membre associée, Pascale Navarro, signe «Ne nous résignons pas» dans La Presse+, 4 décembre 2018

Elle commente également la campagne de prévention des agressions sexuelles du SPVM dans sa chronique «Prévention des agressions sexuelles. Changer de l’intérieur», La Presse+, 20 novembre 2018

Rachel Chagnon et Lucie Lamarche, professeures en sciences juridiques, membres IREF, co-signent avec Suzanne Dame un texte sur la réforme du droit de la famille, dans le Huffington Post Québec, 28 novembre 2018

Rachel Chagnon, professeure au Département des sciences juridiques et directrice de l’IREF, est citée dans l’article «Faux pas du SPVM dans une campagne de prévention des agressions sexuelles», Le Devoir, 15 novembre 2018. Elle était aussi à LCN le 15 novembre à l’émission de Mario Dumont pour y commenter cette campagne du SPVM

Archives

 
IREF25 web