Bannière Faculté des sciences humaines Institut de recherches et d'études féministes

Archives - événementsConférence «Trump et les femmes: analyses féministes contemporaines»

Mardi 13 février 2018, 18h30 – 20h30; Pavillon Athanase-David, Salle D-R200

Conférencières :
Héloïse Michaud, doctorante en science politique à l'Université du Québec à Montréal, membre de l'IREF, du RéQEF et du GREF
Véronique Pronovost, doctorante en science politique à l'Université du Québec à Montréal, chercheure en résidence à l'Observatoire sur les États-Unis de la Chaire Raoul-Dandurand, membre de l'IREF et du RéQEF
Andréanne Bissonnette, candidate à la Maîtrise en science politique de l'Université du Québec à Montréal, chercheure en résidence à l'Observatoire sur les États-Unis de la Chaire Raoul-Dandurand, membre de l'IREF et du RéQEF
Modératrice : Geneviève Pagé, professeure au Département de science politique de l'Université du Québec à Montréal, membre du GREF, de l'IREF et du RéQEF
Conférence gratuite, mais inscription OBLIGATOIRE

 Le 20 janvier 2017, Donald Trump a été assermenté comme président des États-Unis. Cet évènement mobilisa les foules et donna lieu à des manifestations aux quatre coins du pays, et au-delà des frontières américaines, sous l’égide de la Women’s March. Malgré tout, plusieurs politiques ayant un impact direct sur les conditions de vie des femmes ont été, depuis, entérinées par l'administration Trump : limitations à l’accès à l’avortement, modifications aux couvertures de l’assurance-santé en matière de contraception, coupures dans les programmes sociaux… La présidence Trump affecte également le quotidien des femmes à travers la légitimation d’un discours conservateur, peu favorable aux avancements sociaux et économiques des femmes.

Cette conférence, née d'une initiative du chantier sur l'antiféminisme du Réseau québécois en études féministes (RéQEF) et co-organisée avec l’Institut de recherches et d’études féministes (IREF), le Groupe de recherche en études féministes (GREF) et la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques, proposera une discussion sur la nature des obstacles ainsi que sur les stratégies antiféministes employées non seulement par l'administration Trump depuis le début de son mandat, mais également plus globalement à l'ère de Trump au sein de la société américaine. Ce panel offrira une réflexion sur les défis des États-Uniennes, tant au quotidien que dans leur désir de mobilisation, alors que le ressac conservateur se fait de plus en plus sentir.

Le Prix du meilleur mémoire 2016-2017 en études féministes de Thomas Lafontaine, diplômé en études littéraires avec concentration en études féministes, fait l'objet d'un article dans l'Actualités UQAM «Un humour émancipateur», 13 Juin 2018

Martine Delvaux, membre professeure en études littéraires, s’entretient avec Nathalie Collard au sujet du livre «Bad féministe, une voix qui dérange» de Roxane Gay, La Presse +, 13 mai 2018

Entrevue avec notre membre Lucie Lamarche, spécialiste du droit de la protection sociale et professeure au département de sciences juridiques, dans le Magazine 100°, «Au Québec, qui protège le droit de tous à l’alimentation ?», 11 mai 2018

Louise Cossette, directrice de programmes à l’IREF et professeure au Département de psychologie, est citée dans l’article «Intérêt croissant pour les études féministes, même chez les hommes», Le Devoir, 3 mai 2018

Archives

 
IREF25 web