Archives - événementsConférence «Trump et les femmes: analyses féministes contemporaines»

Mardi 13 février 2018, 18h30 – 20h30; Pavillon Athanase-David, Salle D-R200

Conférencières :
Héloïse Michaud, doctorante en science politique à l'Université du Québec à Montréal, membre de l'IREF, du RéQEF et du GREF
Véronique Pronovost, doctorante en science politique à l'Université du Québec à Montréal, chercheure en résidence à l'Observatoire sur les États-Unis de la Chaire Raoul-Dandurand, membre de l'IREF et du RéQEF
Andréanne Bissonnette, candidate à la Maîtrise en science politique de l'Université du Québec à Montréal, chercheure en résidence à l'Observatoire sur les États-Unis de la Chaire Raoul-Dandurand, membre de l'IREF et du RéQEF
Modératrice : Geneviève Pagé, professeure au Département de science politique de l'Université du Québec à Montréal, membre du GREF, de l'IREF et du RéQEF
Conférence gratuite, mais inscription OBLIGATOIRE

 Le 20 janvier 2017, Donald Trump a été assermenté comme président des États-Unis. Cet évènement mobilisa les foules et donna lieu à des manifestations aux quatre coins du pays, et au-delà des frontières américaines, sous l’égide de la Women’s March. Malgré tout, plusieurs politiques ayant un impact direct sur les conditions de vie des femmes ont été, depuis, entérinées par l'administration Trump : limitations à l’accès à l’avortement, modifications aux couvertures de l’assurance-santé en matière de contraception, coupures dans les programmes sociaux… La présidence Trump affecte également le quotidien des femmes à travers la légitimation d’un discours conservateur, peu favorable aux avancements sociaux et économiques des femmes.

Cette conférence, née d'une initiative du chantier sur l'antiféminisme du Réseau québécois en études féministes (RéQEF) et co-organisée avec l’Institut de recherches et d’études féministes (IREF), le Groupe de recherche en études féministes (GREF) et la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques, proposera une discussion sur la nature des obstacles ainsi que sur les stratégies antiféministes employées non seulement par l'administration Trump depuis le début de son mandat, mais également plus globalement à l'ère de Trump au sein de la société américaine. Ce panel offrira une réflexion sur les défis des États-Uniennes, tant au quotidien que dans leur désir de mobilisation, alors que le ressac conservateur se fait de plus en plus sentir.

Colloque « Être femme* dans les médias audiovisuels au Québec : cinéma, télévision, jeux vidéo, web »

Ce colloque vise à mobiliser des connaissances croisées sur la place des femmes dans les récits audiovisuels. Sous la responsabilité de Julie Ravary Pilon et Lori Saint-Martin, avec Ariane Gibeau à la coordination, il se tiendra à la Cinémathèque québécoise du mercredi 24 octobre au vendredi 26 octobre 2018.

Archives

Camille Robert, doctorante en histoire et membre étudiante de l’IREF, signe «Faire du travail invisible un enjeu politique» dans le Huffington Post Québec, 24 septembre 2018

Camille Robert, doctorante en histoire et membre étudiante de l’IREF, signe «Faire du travail invisible un enjeu politique» dans le Huffington Post Québec, 24 septembre 2018

https://quebec.huffingtonpost.ca/camille-robert/travail-invisible-enjeu-politique-elections_a_23540493/

Notre membre associée Pascale Navarro signe dans La Presse+ du 24 septembre ce billet sur «Le culte du chef et de la bataille»

Francis Dupuis-Déri, professeur au Département de science politique, est interviewé dans l’article «L’abstention, deux points de vue», Le Devoir, 22 septembre 2018

-- Il était aussi à l’émission «Plus on est de fous, plus on lit» sur la Première chaîne d’Ici Radio-Canada, pour y définir le mot «abstention», le 24 septembre 2018

-- il est aussi cité dans l’article «Réussite des garçons en milieu scolaire: lecture et identité vont de pair», Huffington Post Québec, 20 septembre 2018

Archives

 
IREF25 web