ÉtudesRéseau études féministes

Qu’est-ce que le réseau ?

Les principales caractéristiques du réseau socioprofessionnel

  • C'est gratuit ! Toutes les étudiantes et les étudiants d'un même champ d'études peuvent être membres, qu'ils soient aux études à temps complet, à temps partiel, étudiant.e.s libres ou inscrit.e.s au certificat;
  • Les réseaux sont implantés et encadrés par un.e conseiller.ère à la vie étudiante de l'UQAM qui veille à orienter & faciliter les projets initiés et gérés par les membres.

Un réseau socioprofessionnel vous propose

  • Un bulletin électronique Info-Emploi qui diffuse les offres d'emploi (liées au domaine d'études) aux membres;
  • Un bulletin électronique d'information qui permet aux membres de s'informer des événements. projets et ressources liées à leur discipline;
  • Un site web multifonctionnel (en cours d'implantation) fondé sur une base de données, regroupant tous les services et projets d'un réseau, illustrant bien la culture orientante véhiculée par les réseaux.
  • et plus encore...

Plusieurs activités sont possibles, selon l'implication des membres

  • Des midis-causeries (pour membres étudiant.e.s) et des soirées-rencontres (pour membres étudiant.e.s & diplômé.e.s), afin d'échanger avec des personnes ressources sur des thèmes tant sur le plan académique que professionnel;
  • Un souper annuel pour élargir son réseau de contacts, en réunissant les étudiant.e.s, les enseignant.e.s et les diplômé.e.s;
  • Une journée socioprofessionnelle où des conférenciers.ères oeuvrant dans la discipline du réseau viennent échanger sur un sujet : secteur professionnel, champs de recherche, formation continue, etc;
  • Un site web pour créer un lieu d'échange et de convergence des différentes informations qui transitent par les réseaux;
  • D'autres projets sont également possibles, visant:
    • le développement des compétences;
    • le parrainage entre membres étudian.e.ts et diplômé.e.s, question de favoriser les vases communiquants entre eux..
    • etc.

Renseignement:

Le Réseau relève des Services à la vie étudiante

reseau.etudesfeministes@uqam.ca

Lancement du rapport de recherche «Intervention novatrice auprès des femmes en état d’itinérance : l’approche relationnelle de La rue des femmes»

50 personnes ont assisté le 28 novembre 2017 au lancement du rapport de cette recherche qui «vient  valider le travail des intervenantes», comme l’a souligné la directrice de La Rue des femmes, Léonie Couture. Dans cette publication, le regard se porte sur une approche à première vue intuitive que l’équipe de recherche a systématisée, créant un véritable lien entre théorie et pratique.

On trouvera l’abrégé et le rapport complet au bas de la fiche

lancementRapportRuedesfemmes nov2017 Web

Crédit photo: La Rue des femmes
De gauche à droite : Berthe Lacharité, Léonie Couture, Ève-Marie Lampron, Sophie Gilbert, Anne-Marie Émard, David Lavoie.
Archives

Un projet de l’équipe «Cultures du témoignage», logée à l’IREF, et dont Maria Nengeh Mensah est la responsable, fait l’objet d’un article des Actualités UQAM, 7 décembre 2017  

Mélissa Blais, doctorante et chargée de cours à l'IREF, était en entrevue à «Québec Réveille» sur les ondes de CKIA pour y parler de la tuerie de Polytechnique, 6 décembre 2017

Véronique Pronovost, doctorante en science politique et membre de l’IREF, est interviewée dans un reportage de «The National» sur CBC : «University sexual harassment victim kept in dark over whether professor was punished», 1er décembre 2017

Plusieurs membres de l’IREF sont parmi les signataires de la lettre collective «Ça suffit, les violences sexuelles et la culture du viol!», Le Devoir, 30 novembre 2017

Francis Dupuis-Déri, professeur au Département de science politique, était au Téléjournal 22h d’Ici Radio-Canada le 24 novembre 2017, pour le reportage «Pleins feux sur l’extrême-gauche»

Yolande Cohen, professeure au Département d’histoire, était à l’émission Plus on est de fous, plus on lit! pour le segment «Lorsque le milieu des affaires marchait main dans la main avec Hitler», Première chaîne d’Ici Radio-Canada, 22 novembre 2017

Véronique Pronovost, doctorante en science politique et membre de l’IREF, est citée dans l’article «Un festival sans hommes pour protéger les femmes», La Presse+, 21 novembre 2017

L'organisme créé par Lisa Van Campenhout, étudiante à la Maîtrise en sociologie et membre de l’IREF, fait l’objet d’un article des Actualités UQAM, 20 novembre 2017

Archives

 
IREF25 web