ÉtudesRéseau études féministes

Qu’est-ce que le réseau ?

Les principales caractéristiques du réseau socioprofessionnel

  • C'est gratuit ! Toutes les étudiantes et les étudiants d'un même champ d'études peuvent être membres, qu'ils soient aux études à temps complet, à temps partiel, étudiant.e.s libres ou inscrit.e.s au certificat;
  • Les réseaux sont implantés et encadrés par un.e conseiller.ère à la vie étudiante de l'UQAM qui veille à orienter & faciliter les projets initiés et gérés par les membres.

Un réseau socioprofessionnel vous propose

  • Un bulletin électronique Info-Emploi qui diffuse les offres d'emploi (liées au domaine d'études) aux membres;
  • Un bulletin électronique d'information qui permet aux membres de s'informer des événements. projets et ressources liées à leur discipline;
  • Un site web multifonctionnel (en cours d'implantation) fondé sur une base de données, regroupant tous les services et projets d'un réseau, illustrant bien la culture orientante véhiculée par les réseaux.
  • et plus encore...

Plusieurs activités sont possibles, selon l'implication des membres

  • Des midis-causeries (pour membres étudiant.e.s) et des soirées-rencontres (pour membres étudiant.e.s & diplômé.e.s), afin d'échanger avec des personnes ressources sur des thèmes tant sur le plan académique que professionnel;
  • Un souper annuel pour élargir son réseau de contacts, en réunissant les étudiant.e.s, les enseignant.e.s et les diplômé.e.s;
  • Une journée socioprofessionnelle où des conférenciers.ères oeuvrant dans la discipline du réseau viennent échanger sur un sujet : secteur professionnel, champs de recherche, formation continue, etc;
  • Un site web pour créer un lieu d'échange et de convergence des différentes informations qui transitent par les réseaux;
  • D'autres projets sont également possibles, visant:
    • le développement des compétences;
    • le parrainage entre membres étudian.e.ts et diplômé.e.s, question de favoriser les vases communiquants entre eux..
    • etc.

Renseignement:

Le Réseau relève des Services à la vie étudiante

reseau.etudesfeministes@uqam.ca

Publication aux Éditions du remue-ménage de la meilleure thèse en études féministes à l'UQAM

Invitation au lancement du livre ADOLESCENCES LESBIENNES: De l’invisibilité à la reconnaissance. Jeudi 1er juin à 18h à L'Euguélionne, librairie féministe! Une collaboration de l'Institut de recherches et d'études féministes de l'UQAM avec les Éditions du remue-ménage. Entretien entre la libraire Sandrine Bourget-Lapointe et l’auteure Christelle Lebreton.

Lancement Adolescences

Archives

Marie Hazan, professeure au Département de psychologie, est citée dans l’article «Un enfant à tout prix “J'ai cessé de prendre la pilule sans lui dire"», Journal de Montréal, 19 mai 2017

Notre membre associée Isabelle Boisclair est citée dans l’article «Le sexisme révélé, un gazouillis à la fois», Le Devoir, 16 mai 2017

Plusieurs de nos membres signent le texte collectif «Quand la culture du viol s'immisce dans la salle d'accouchement», dans le Huffington Post Québec, 15 mai 2017

Martine Delvaux, professeure au Département d’études littéraires, est citée dans l’article «Maman, marâtre et belle-mère», La Presse +, 14 mai 2017

L’ouvrage de Christelle Lebreton, tiré de sa thèse de doctorat avec concentration en études féministes s’étant mérité un prix de l’IREF, fait l’objet de l’article «Étude sur l’adolescence lesbienne -- Ces jeunes filles qui se sentent « seules au monde », La Presse +, 13 mai 2017

Archives

 
IREF25 web