ÉtudesRéseau études féministes

Qu’est-ce que le réseau ?

Les principales caractéristiques du réseau socioprofessionnel

  • C'est gratuit ! Toutes les étudiantes et les étudiants d'un même champ d'études peuvent être membres, qu'ils soient aux études à temps complet, à temps partiel, étudiant.e.s libres ou inscrit.e.s au certificat;
  • Les réseaux sont implantés et encadrés par un.e conseiller.ère à la vie étudiante de l'UQAM qui veille à orienter & faciliter les projets initiés et gérés par les membres.

Un réseau socioprofessionnel vous propose

  • Un bulletin électronique Info-Emploi qui diffuse les offres d'emploi (liées au domaine d'études) aux membres;
  • Un bulletin électronique d'information qui permet aux membres de s'informer des événements. projets et ressources liées à leur discipline;
  • Un site web multifonctionnel (en cours d'implantation) fondé sur une base de données, regroupant tous les services et projets d'un réseau, illustrant bien la culture orientante véhiculée par les réseaux.
  • et plus encore...

Plusieurs activités sont possibles, selon l'implication des membres

  • Des midis-causeries (pour membres étudiant.e.s) et des soirées-rencontres (pour membres étudiant.e.s & diplômé.e.s), afin d'échanger avec des personnes ressources sur des thèmes tant sur le plan académique que professionnel;
  • Un souper annuel pour élargir son réseau de contacts, en réunissant les étudiant.e.s, les enseignant.e.s et les diplômé.e.s;
  • Une journée socioprofessionnelle où des conférenciers.ères oeuvrant dans la discipline du réseau viennent échanger sur un sujet : secteur professionnel, champs de recherche, formation continue, etc;
  • Un site web pour créer un lieu d'échange et de convergence des différentes informations qui transitent par les réseaux;
  • D'autres projets sont également possibles, visant:
    • le développement des compétences;
    • le parrainage entre membres étudian.e.ts et diplômé.e.s, question de favoriser les vases communiquants entre eux..
    • etc.

Renseignement:

Le Réseau relève des Services à la vie étudiante

reseau.etudesfeministes@uqam.ca

Une marche, deux parcours. À la mémoire des femmes de Polytechnique

Le 6 décembre 1989, la tragédie de l’École Polytechnique de Montréal a plongé le Québec dans le désarroi, touchant les femmes et les communautés universitaires à travers le monde. 14 femmes ont été tuées parce qu’elles avaient choisi d’occuper un espace traditionnellement réservé aux hommes. L’événement commémoratif Une marche, deux parcours. À la mémoire des femmes de Polytechnique vise à souligner que leurs initiatives et leurs contributions, même interrompues, participent à l’histoire de Montréal. Le 16 et 30 novembre 2019, de 13 h à 19 h, au Palais de Justice de Montréal (16 novembre) et au Centre Never Apart (30 novembre)

1marche2parcours

Lancement et table ronde sur féminisme et l’abolitionnisme pénal

Lancement et table ronde jeudi 21 novembre à 18h à la librairie L'Euguélionne.

pour elles toutes 21nov2019

Archives

Martine Delvaux, professeure au Département d’études littéraires, signe «Le mecs club», dans La Presse+, 20 octobre 2019

- Elle était à l’émission «Tout le monde en parle», pour y parler de son nouvel essai, Ici Radio-Canada télé, 20 octobre 2019

- Elle était aussi en entrevue à l’émission «Le 15-18» pour y parler des commentaires haineux reçus suite à son passage à «Tout le monde en parle», sur les ondes de la Première chaîne d'Ici Radio-Canada, 21 octobre 2019

- Et à l’émission «Pénélope» sur la Première chaîne d’Ici Radio-Canada, 23 octobre 2019

- En entrevue sur TV5 Monde, 24 octobre 2019

Notre membre associé Michaël Lessard signe «Avoir le droit de définir sa mort?»
Le Devoir, 21 octobre 2019

Nora Nagels, professeure au Département de science politique, est citée dans l’article «Bolivie: Evo Morales en route vers un 4e mandat dans la controverse», Ici Radio-Canada Information, 19 octobre 2019

Yolande Cohen, professeure au Département d'histoire et membre de l'IREF, était en entrevue à «Plus on est de fous, plus on lit» à propos de son tout dernier ouvrage, sur la Première chaîne d'Ici Radio-Canada, 17 octobre 2019

Francis Dupuis-Déri, professeur au Département de science politique, signe «Il ne faut jamais lire les commentaires», sur Ricochet, 16 octobre 2019

Archives

 
IREF25 web