Archives - actualitésAppel de communications« C’est la faute au féminisme! » L’antiféminisme en question

Appel de communications« C’est la faute au féminisme! » L’antiféminisme en question
Date limite : 1er février 2012

Lancement de livre - Jeudi 23 avril

de 18 h à 20 h, à la Librairie Raffin
Sexe, amour et pouvoir : il était une fois... à l'université

Archives

Rachel Chagnon, professeure au Département des sciences juridiques et directrice de l'IREF, ainsi que Martine Delvaux, professeure du Département d'études littéraires, Maria Nengeh Mensah, professeure à l'École de travail social, Thérèse St-Gelais, professeure au Département d'histoire de l'art, toutes trois également professeures à l'IREF, sont interviewées dans l'article « Corps à corps. Objet de convoitise et de contrôle, mais aussi outil d'expression et d'émancipation, le corps féminin est le siège de multiples enjeux sociaux et politiques » dans le magazine INTER, magazine de l'Université du Québec à Montréal, Vol. 13, no 1, printemps 2015 ainsi que dans Actualités UQAM, 12 Avril 2015

Nancy Guberman, professeure honoraire, est citée dans un article de La Presse + du 12 avril 2015: « Jeunes aidants sans soutien » 

Sandrine Ricci, doctorante en sociologie et chargée de cours à l'IREF et Marcos Ancelovici, professeur au Département de sociologie sont cités dans l'article : « Le recteur de l'UQAM ne démissionnera pas », Journal de Montréal, 9 avril 2015

Marcos Ancelovici, professeur au Département de sociologie était au 15-18 : « Je n'ai pas entendu un ministre ou un recteur dénoncer la violence sur les étudiants », ICI RADIO-CANADA, 9 avril 2015

Sandrine Ricci, doctorante en sociologie et chargée de cours à l'IREF, était à l'émission 24 heures en 60 minutes : « Journée mouvementée à l'UQAM », (à 2 minutes), ICI RADIO-CANADA, 8 avril 2015. Elle était aussi à l'émission Montréal maintenant : « Sandrine Ricci, employée et chargée de cours à l'UQAM: des étudiants et chargés de cours de l'UQAM dénoncent le comportement de la direction de l'établissement » 

Rachel Chagnon, directrice de l'IREF, discutait à la radio du féminisme non-mixte : « Le féminisme non-mixte est-il trop radical ? », CIBL 101,5 FM Radio-Montréal, 8 avril 2015.
Elle parlait du même sujet dans un article « Féministes dans la rue » , Montréal Campus, 8 avril 2015

Archives