Fonds IREFFonds IREF

Fonds de l'Institut de recherches et d'études féministes

Objectifs

Le Fonds de l’IREF veut soutenir financièrement les activités de formation et de recherche des étudiantes et des étudiants inscrits dans les programmes d’études de l’Institut (certificat, concentrations de 1er, 2e et 3e cycles).

 

Projets financés par le Fonds

Bourses d’études
Trois bourses sont offertes annuellement dans le cadre d’un concours des bourses d’excellence de la Fondation UQAM :

  • Bourses de l’Institut de recherches et d’études féministes :

Bourse de 1 000 $ au 1er cycle
Bourse de 1 500 $ au 2e cycle 
Bourse de 2 500 $ au 3e cycle 

  • Bourse Anita Caron- Institut de recherches et d’études féministes :

Bourse de 2 500 $ aux cycles supérieurs 

  • Bourse Robert Bélanger et Francine Descarries :

Bourse de 5 000 $ aux cycles supérieurs

  • Bourse Marie-Andrée Roy/Sciences des religions/Études féministes :

Bourse de 2 000 $ aux cycles supérieurs

  • Bourse Cari-Petrie/Études littéraires (études féministes) et sémiologie :

Bourse de 1 000 $ aux cycles supérieurs

  • Bourse articulation études-familles :

Bourse de 900 $ : certificat, baccalauréat, maîtrise, doctorat avec concentration en études féministes

 

Pourquoi souscrire au Fonds de l'Institut de recherches et d'études féministes ?

Permettre à un plus grand nombre d’étudiantes et d’étudiants :

  • de recevoir une bourse d’études ;
  • de participer à des rencontres scientifiques nationales et internationales afin de mettre à profit les connaissances acquises dans leur formation ;
  • d'initier des projets et de développer des habiletés particulières aux plans du savoir-faire et du savoir-être.

Enfin, s’assurer d’une relève de chercheures en milieu universitaire et de professionnelles qui œuvrent dans les divers milieux d’intervention.

 

Ensemble, soutenons la relève

Télécharger le formulaire de don au Fonds IREF
Télécharger le formulaire de don au Fonds Anita Caron

Une marche, deux parcours. À la mémoire des femmes de Polytechnique

Le 6 décembre 1989, la tragédie de l’École Polytechnique de Montréal a plongé le Québec dans le désarroi, touchant les femmes et les communautés universitaires à travers le monde. 14 femmes ont été tuées parce qu’elles avaient choisi d’occuper un espace traditionnellement réservé aux hommes. L’événement commémoratif Une marche, deux parcours. À la mémoire des femmes de Polytechnique vise à souligner que leurs initiatives et leurs contributions, même interrompues, participent à l’histoire de Montréal. Le 16 et 30 novembre 2019, de 13 h à 19 h, au Palais de Justice de Montréal (16 novembre) et au Centre Never Apart (30 novembre)

1marche2parcours

Lancement et table ronde sur féminisme et l’abolitionnisme pénal

Lancement et table ronde jeudi 21 novembre à 18h à la librairie L'Euguélionne.

pour elles toutes 21nov2019

Archives

Martine Delvaux, professeure au Département d’études littéraires, signe «Le mecs club», dans La Presse+, 20 octobre 2019

- Elle était à l’émission «Tout le monde en parle», pour y parler de son nouvel essai, Ici Radio-Canada télé, 20 octobre 2019

- Elle était aussi en entrevue à l’émission «Le 15-18» pour y parler des commentaires haineux reçus suite à son passage à «Tout le monde en parle», sur les ondes de la Première chaîne d'Ici Radio-Canada, 21 octobre 2019

- Et à l’émission «Pénélope» sur la Première chaîne d’Ici Radio-Canada, 23 octobre 2019

- En entrevue sur TV5 Monde, 24 octobre 2019

Notre membre associé Michaël Lessard signe «Avoir le droit de définir sa mort?»
Le Devoir, 21 octobre 2019

Nora Nagels, professeure au Département de science politique, est citée dans l’article «Bolivie: Evo Morales en route vers un 4e mandat dans la controverse», Ici Radio-Canada Information, 19 octobre 2019

Yolande Cohen, professeure au Département d'histoire et membre de l'IREF, était en entrevue à «Plus on est de fous, plus on lit» à propos de son tout dernier ouvrage, sur la Première chaîne d'Ici Radio-Canada, 17 octobre 2019

Francis Dupuis-Déri, professeur au Département de science politique, signe «Il ne faut jamais lire les commentaires», sur Ricochet, 16 octobre 2019

Archives

 
IREF25 web