Chargées de coursMarie-José Nadal

Département de sociologie
Téléphone: (514) 987-4143
Télécopieur: (514) 987-4638
Courriel: nadalmj@hotmail.com

Fonction à l'IREF

  • Représentante des chargées de cours (1er juin 2000 au 31 mai 2002)

Discipline(s) de recherche ou de création

  • Anthropologie

Champ(s) de spécialisation disciplinaire

  • Genre, rapports de sexe, ethnicité, développement

Domaine(s) de recherche ou de création

  • Genre et développement: organisation des coopératives de femmes

Diffusion du savoir

Cours dispensés

  • SOC6212 «Anthropologie de la condition féminine»

Titre(s) de publication ou de création

Livres, monographies ou rapports de recherche

  • Marie-José Nadal (2001). Les mayas de l’oubli. Genre et pouvoir : les limites du développement rural, Montréal : éditions Logiques.

Articles scientifiques

  • " Rapports sociaux de sexe ". Recherches Sociologiques, volume XXX, no 3 (1999). [Deux de nos membres ont rédigé un article dans ce numéro : Marie-José Nadal, " Le sexe/genre et la critique de la pensée binaire " (p. 5-22) et Colette St-Hilaire, " Le paradoxe de l'identité et le devenir-queer du sujet : de nouveaux enjeux pour la sociologie des rapports sociaux de sexe " (p. 23-42).

Communications publiées

  • Marie-José Nadal (2001). « L’exercice du pouvoir dans les coopératives de femmes : le cas du Mexique », Mots et espaces du féminisme, sous la dir. de Lori Saint-Martin et avec la coll. de Lorraine Archambault, Cahiers de l’IREF, no 6, Institut de recherches et d’études féministes, p. 91-115.

Notre membre associée Pascale Navarro co-signe le texte «Une idée prometteuse pour améliorer le système de justice», sur le projet de création d’une chambre spécialisée en matière de violences sexuelles et conjugales, Le Devoir, 15 mars 2018

Sandrine Ricci, doctorante en sociologie et chargée de cours à l’IREF et porteuse du dossier, est citée dans l’article «Quatre mois de prison pour avoir menacé des féministes avec des photos de Marc Lépine», Le Devoir, 15 mars 2018. On en parle aussi dans The Montreal Gazette, 15 mars 2018 et dans La Presse du 16 mars 2018

Les administratrices des pages du Réseau québécois en études féministes (RéQEF) et de Sans oui, c'est non ont déposé des plaintes pour cyberharcèlement en 2016. Elles ont obtenu gain de cause. Félicitations aux plaignantes pour avoir eu le courage de mener ces procédures jusqu'au bout.

Anouk Bélanger, professeure au Département de communication sociale et publique, co-signe le texte «Don Cherry, baromètre de l’intolérance», dans La Presse +, 11 mars 2018

Notre membre chargée de cours Louise Champoux-Paillé est citée dans l’article «Six conseils pour favoriser l’avancement des femmes dans une entreprise», Les Affaires.com, 10 mars 2018

Les chercheures de l’IREF Mélissa Blais et Sandrine Ricci sont citées dans «Des femmes victimes de cyberharcèlement obtiennent justice», Le Devoir, 9 mars 2018

Archives

 
IREF25 web