MembresDevenir membre

Vous souhaitez devenir membre de l’IREF? Nous vous invitons à prendre connaissance des informations relatives aux différentes catégories de membres. Imprimer le formulaire qui apparaît au bas de cette page et le compléter. Joindre un curriculum vitae ou des informations pertinentes sur votre implication ou vos intérêts dans le champs des études féministes. Veuillez acheminer le formulaire par la poste. Les demandes d’accréditation transitent par le Conseil de l’IREF qui en fait la recommandation.

Informations sur les catégories de membres*

Professeures

Les critères d'habilitation sont :

1. Déposer une demande d'accréditation auprès de l'Institut et en informer son département.
2. Adhérer aux objectifs promus par l'Institut.
3. Intégrer une perspective féministe dans son enseignement, sa recherche ou son intervention.
4. Contribuer au développement des études féministes par le biais des publications, de travaux de recherche, de création ou des interventions pertinentes.

Chargées de cours ou professionnelles

Les critères d'habilitation sont :

1. Déposer une demande d'accréditation auprès de l'Institut.
2. Adhérer aux objectifs promus par l'Institut.
3. Intégrer une perspective féministe dans son enseignement, sa recherche ou son intervention.

Étudiantes

Les critères d'habilitation sont:

Les étudiantes inscrites dans les programmes en études féministes deviennent membres de l'Institut.

Les étudiantes inscrites à des programmes d'études de 1er, 2e et 3e cycles à l'UQAM qui intègrent une perspective féministe dans leurs travaux de recherche peuvent devenir membres en présentant une demande d'accréditation.

Associées

Peuvent être reconnues les personnes de l'UQAM (ou de l'extérieur) qui peuvent apporter une contribution significative au développement des études et de la recherche féministes.

Membres associées et membres institutionnels associés: adhésion : 10 $ pour frais d'envoi. Avec l'adhésion vous recevez par la poste le Bulletin d'Information qui paraît une fois durant l'année à l'automne, le Bulletin électronique IREF-INFO et des invitations à participer aux conférences, colloques, débats-midi et aux assemblées annuelles.

Membres institutionnels réguliers
Les membres institutionnels réguliers comprennent des unités de recherche ou des organismes de l’UQAM se consacrant à la recherche-création, à la formation ou aux services aux collectivités en études féministes.

Pour devenir membre de l’Institut en tant que « membre institutionnel régulier », une unité de recherche-création ou de formation doit :

  1. Bénéficier d’une reconnaissance institutionnelle de l’UQAM. Les sous-unités de centres de recherche ne sont pas directement admissibles.
  2. Consacrer une partie significative de ses activités à la recherche-création ou à la formation dans le domaine des études féministes.
  3. Adhérer aux objectifs généraux promus par l’Institut.

Procédures d’admission :

Faire parvenir une lettre d’intention et un dossier de candidature montrant de quelle manière leurs activités s’inscrivent dans les grandes orientations de l’Institut et correspondent à ses objectifs. Le dossier doit être adressé à la direction de l’Institut qui les transmet au Conseil.  

Les membres institutionnels réguliers ont le statut de membre votant à l’Assemblée générale des membres. Une, un mandataire doit être nommé à cet effet.

Membres institutionnels associés

Pour devenir membre de l’Institut en tant que « membre institutionnel associé », une unité de recherche-création ou un organisme doit :

  1. Mener des activités de recherche-création ou de formation dans le domaine des études féministes ou dans une perspective féministe, intra ou extra muros.
  2. Adhérer aux objectifs généraux promus par l’Institut.

Procédures d’admission :

Les unités de recherche ou organismes désirant joindre les rangs de l’Institut font parvenir une lettre d’intention et un dossier de candidature à la direction de l’Institut qui les transmet au Conseil. Les nouveaux membres institutionnels associés sont admis sur recommandation du Conseil d’Institut.

Ils sont invités, au moment de leur demande d’admission, à montrer de quelle manière leurs activités s’inscrivent dans les grandes orientations de l’Institut et correspondent à ses objectifs

Formulaire d'accréditation

Membres professeures, chargées de cours, professionnelles, associées et étudiantes; institutionnels réguliers et institutionnels associés  (PDF)

* Présentement, les membres féminins étant majoritaires à l'IREF, le féminin inclut le masculin.

La collection Tremplin des Cahiers de l’IREF maintenant en ligne en libre-accès!

L’Institut de recherches et d’études féministes annonce la mise en ligne de l’ensemble des Cahiers de la collection Tremplin!

collectionTremplin

Cette collection comprend les travaux de Mickael Chacha Enriquez (sociologie), Michèle Gaudreau (études littéraires), Ariane Gibeau (études littéraires), Martine Joyal (travail social), Sabrina Maiorano (histoire de l’art), Stéphanie Mayer (science politique), Kim Rondeau (histoire de l’art) et Gabrielle Trépanier-Jobin (communications).

Publication du Cahier de l'IREF, Collection Agora, no 8

Féminismes, sexualités et libertés sous la direction de Lori Saint-Martin, Thérèse St-Gelais et Caroline Désy.

Il s’agit du premier numéro des Cahiers de l’IREF qui est publié exclusivement en version numérique.

Archives

Geneviève Pagé, professeure au Département de science politique, est mentionnée dans l’article «Leadership autochtone au féminin», Actualités UQAM, 3 août 2017 

Rachel Chagnon, professeure au Département des sciences juridiques et directrice de l'IREF, est citée dans «10 millions de dollars d’indemnités pour un ancien prisonnier de Guantanamo», Agence Sputnik, 20 juillet 2017

Le doctorant en sémiologie Bruno Laprade, aussi membre étudiant de l’IREF, est cité dans l’article «“Queerˮ, un flou clair pour les minorités sexuelles», Le Devoir, 20 juillet 2017

Rachel Chagnon, professeure au Département des sciences juridiques et directrice de l’IREF, est citée dans «L’agression sexuelle se vit encore en silence», Le Devoir, 12 juillet 2017

Angelo Dos Santos Soares, professeur au Département d'organisation et ressources humaines, est cité dans «Hausse des problèmes de santé mentale : une situation qui est prise au sérieux», TVA nouvelles, 11 juillet 2017

Mélissa Blais, doctorante et chargée de cours à l’IREF, est citée dans l’article «Manspreading: pour en finir avec le syndrome des “couilles en cristalˮ», La Presse +, 1er juillet 2017

Francine Descarries, professeure au Département de sociologie, est citée dans l’article «Simone Veil, l'inspiration de toute une génération de femmes», Le Devoir, 1er juillet 2017

Line Chamberland, professeure au Département de sexologie et titulaire de la Chaire de recherche sur l’homophobie, est citée dans «Queer, ou l'éloge de la diversité sexuelle», Ici Radio-Canada, 23 juin 2017

Francine Descarries, professeure au Département de sociologie, et Rachel Chagnon, professeure au Département des sciences juridiques, sont citées dans l’article «Le sexisme au quotidien»; Francine Descarries est aussi citée dans l’article « La pub sexiste, ce fléau » (Dossier sur le sexisme ordinaire), Gazette des femmes, 22 juin 2017

Archives

 
IREF25 web