MembresDevenir membre

Vous souhaitez devenir membre de l’IREF? Nous vous invitons à prendre connaissance des informations relatives aux différentes catégories de membres. Imprimer le formulaire qui apparaît au bas de cette page et le compléter. Joindre un curriculum vitae ou des informations pertinentes sur votre implication ou vos intérêts dans le champs des études féministes. Veuillez acheminer le formulaire par la poste. Les demandes d’accréditation transitent par le Conseil de l’IREF qui en fait la recommandation.

Informations sur les catégories de membres*

Professeures

Les critères d'habilitation sont :

1. Déposer une demande d'accréditation auprès de l'Institut et en informer son département.
2. Adhérer aux objectifs promus par l'Institut.
3. Intégrer une perspective féministe dans son enseignement, sa recherche ou son intervention.
4. Contribuer au développement des études féministes par le biais des publications, de travaux de recherche, de création ou des interventions pertinentes.

Chargées de cours ou professionnelles

Les critères d'habilitation sont :

1. Déposer une demande d'accréditation auprès de l'Institut.
2. Adhérer aux objectifs promus par l'Institut.
3. Intégrer une perspective féministe dans son enseignement, sa recherche ou son intervention.

Étudiantes

Les critères d'habilitation sont:

Les étudiantes inscrites dans les programmes en études féministes deviennent membres de l'Institut.

Les étudiantes inscrites à des programmes d'études de 1er, 2e et 3e cycles à l'UQAM qui intègrent une perspective féministe dans leurs travaux de recherche peuvent devenir membres en présentant une demande d'accréditation.

Associées

Peuvent être reconnues les personnes de l'UQAM (ou de l'extérieur) qui peuvent apporter une contribution significative au développement des études et de la recherche féministes.

Membres associées et membres institutionnels associés: adhésion : Avec l'adhésion vous recevez des invitations à participer aux conférences, colloques, débats-midi et aux assemblées annuelles.

Membres institutionnels réguliers
Les membres institutionnels réguliers comprennent des unités de recherche ou des organismes de l’UQAM se consacrant à la recherche-création, à la formation ou aux services aux collectivités en études féministes.

Pour devenir membre de l’Institut en tant que « membre institutionnel régulier », une unité de recherche-création ou de formation doit :

  1. Bénéficier d’une reconnaissance institutionnelle de l’UQAM. Les sous-unités de centres de recherche ne sont pas directement admissibles.
  2. Consacrer une partie significative de ses activités à la recherche-création ou à la formation dans le domaine des études féministes.
  3. Adhérer aux objectifs généraux promus par l’Institut.

Procédures d’admission :

Faire parvenir une lettre d’intention et un dossier de candidature montrant de quelle manière leurs activités s’inscrivent dans les grandes orientations de l’Institut et correspondent à ses objectifs. Le dossier doit être adressé à la direction de l’Institut qui les transmet au Conseil.  

Les membres institutionnels réguliers ont le statut de membre votant à l’Assemblée générale des membres. Une, un mandataire doit être nommé à cet effet.

Membres institutionnels associés

Pour devenir membre de l’Institut en tant que « membre institutionnel associé », une unité de recherche-création ou un organisme doit :

  1. Mener des activités de recherche-création ou de formation dans le domaine des études féministes ou dans une perspective féministe, intra ou extra muros.
  2. Adhérer aux objectifs généraux promus par l’Institut.

Procédures d’admission :

Les unités de recherche ou organismes désirant joindre les rangs de l’Institut font parvenir une lettre d’intention et un dossier de candidature à la direction de l’Institut qui les transmet au Conseil. Les nouveaux membres institutionnels associés sont admis sur recommandation du Conseil d’Institut.

Ils sont invités, au moment de leur demande d’admission, à montrer de quelle manière leurs activités s’inscrivent dans les grandes orientations de l’Institut et correspondent à ses objectifs

 

Formulaire d'accréditation

Membres professeures, chargées de cours, professionnelles, associées et étudiantes; institutionnels réguliers et institutionnels associés  (PDF)

* Présentement, les membres féminins étant majoritaires à l'IREF, le féminin inclut le masculin.

Avis de soutenance: Rosemarie Fournier-Guillemette

Rosemarie Fournier-Guillemette soutiendra sa thèse de doctorat en études littéraires, avec concentration en études féministes, intitulée «La (mé)traduction de Jane Austen: effacement et survivance de la voix auctoriale». Rosemarie Fournier-Guillemette est dirigée par Lori Saint-Martin, professeure au Département d'études littéraires de l'UQAM.
Mardi 23 avril 2019, à 14hartsUQAM
UQAM / Pavillon Judith-Jasmin / Local J-4225

colloque «Regards croisés sur les antiféminismes»

Le colloque «Regards croisés sur les antiféminismes» aura lieu le 30 avril 2019, de 14h à 16h30, à l’UQAM (salle DS-1950), à l'occasion de la sortie de l'ouvrage collectif Antiféminismes et masculinismes d'hier et d‘aujourd'hui (Presses universitaires de France) codirigé par Mélissa Blais (IREF, UQAM), Christine Bard (Université d’Angers) et Francis Dupuis Déri (IREF, science politique, UQAM).

Archives

Sandrine Galand, chargée de cours à l'IREF, enseigne le cours FEM300E «Féminismes et culture populaire», un nouveau cours mis sur pied par l'IREF cet hiver. Actualités UQAM lui consacre un article dans la série «En classe!», 16 avril 2019

Nicole Vézina, professeure au Département des sciences de l’activité physique et membre de l’IREF, est citée dans l’article «Ces vêtements de travail qui ne sont pas conçus pour les femmes», Urbania, 15 avril 2019

Angelo dos Santos Soares, professeur au Département d’organisation et ressources humaines, est co-signataire du texte collectif «Un système de santé qui rend malades ses soignants», Le Devoir, 11 avril 2019

Notre membre associée Pascale Navarro signe un texte sur le chantier sur la place des femmes en théâtre, La Presse +, 16 avril 2019

Yolande Cohen, professeure au Département d’histoire, était à l’émission «Plus on est de fous, plus on lit», à la Première chaîne d’Ici Radio-Canada, pour y parler du livre Antisemitism Here and Now, 9 avril 2019

Mélanie Millette, professeure au Département de communication sociale et publique, est citée dans l’article «Game of Thrones: une petite révolution télévisuelle», La Presse, 6 avril 2019

-- Elle est aussi citée dans l’article «D’un Monde Fantastique à Instagram», La Presse+, 6 avril 2019

Des membres de l’IREF sont parmi les «250 universitaires contre le projet de loi 21» sur la Laïcité, Le Devoir, 5 avril 2019

Sandrine Ricci, doctorante et chargée de cours à l’IREF, signe avec Lisa Ndejuru: «Black Earth Rising : il y a eu un génocide contre les Tutsi, mais…», sur Histoire engagée, 4 avril 2019

Camille Robert, doctorante en histoire avec concentration en études féministes, a donné un entretien au sujet de ses recherches pour le Bulletin de la Bibliothèque de l'Assemblée nationale du Québec qui a été publié dans leur dernier numéro.

---- Elle a aussi donné quelques entrevues pour des émissions matinales régionales d’Ici Radio-Canada (Charlottetown, Sept-Îles, Edmonton, Vancouver, Moncton) pour la journée mondiale du travail invisible, 3 avril 2019

Archives

 
IREF25 web