Professeures honorairesJacqueline Lamothe

Madame Lamothe est à la retraite depuis le 1er juin 2000.

Fonctions à l'IREF

  • Membre du jury du Prix de publication du meilleur mémoire
  • Directrice (1993-1995)
  • Représentante des professeures au Conseil (1998-2000)

Discipline de recherche ou de création

  • Linguistique

Champs de spécialisation disciplinaire

  • Socio-linguistique
  • Sociologie du langage
  • Pragmatique

Domaines de recherche ou de création

  • Femme et langage
  • Féminisation linguistique

Titres de publication ou de création

  • Lamothe, Jacqueline et Marie-Louise Moreau (2001). « Les mots masculins désignent-ils aussi des femmes ? Les effets sur la langue de la culture et de la politique au Québec et en Belgique » dans La langue française au féminin. Le sexe et le genre affectent-ils la variation linguistique?, Nigel Armstrong, Cécile Bauvois et Kate Beeching (dir.), Paris, L’Harmattan, p. 167-183.
  • Jacqueline Lamothe, «L'apport de l'Office de la langue française à la féminisation linguistique au Québec», Interventions sociolinguistique et pratiques langagières - l'Office de la langue française de 1961 à 2001, TERMINOGRAMME, no 101-102. Hors-série 2001, (pp. 93-105).
    Lamothe, Jacqueline (sous la dir.) (1997). «Guide de féminisation ou la représentation des femmes dans les textes», UQAM.
  • Lamothe, Jacqueline (1997). « Stratégies d'implantation de la féminisation linguistique en milieu universitaire: l'expérience de l'UQAM », dans Le sexisme dans le langage: points de vue féministes, Le GREMF édite, cahier 13, p. 55-60.
  • Lamothe, Jacqueline (1992). « Un fragment du féminisme québécois des années '80: la féminisation linguistique ». Recherches féministes, vol. 5, no 1, p.143-151.
  • Lamothe, Jacqueline (1991). «Féminisation des textes de règlements et des politiques», UQAM.

Articles scientifiques

  • LAMOTHE, Jacqueline (2001). « L’apport de l’Office de la langue française à la féminisation linguistique au Québec », Interventions sociolinguistiques et pratiques langagières — l’Office de la langue française de 1961 à 2001, Terminogramme, no 101-102. Hors-série, pp. 93-105.

Table ronde : Représentations médiatiques des femmes en politique

Mardi 25 septembre 12h30-14h, Salle DS-1950

Avec : Caterine Bourassa-Dansereau (Département de communication sociale et publique), Marianne Théberge-Guyon (Doctorante en communication), Audrey Gosselin-Pellerin (Table de concertation des groupes de femmes de la Montérégie) , Isabelle Gusse (Département de science politique), Fatoumata Bernadette Sonko (Sciences de l’information) et Rachel Chagnon (IREF et Département des sciences juridiques). Animation : Pascale Navarro, auteure et chroniqueuse politique.

Table rondeReprésentationsmédiatiques 2018

Archives

Notre membre honoraire Micheline Labelle signe «Les partis politiques face aux modèles d’immigration et d’intégration», Le Devoir, 14 août 2018

Rachel Chagnon, directrice de l'IREF, et Sandrine Ricci, chargée de cours à l'IREF, sont citées dans «La riposte d’une Parisienne à des commentaires désobligeants devient virale», Le Devoir, 1er août 2018

Rachel Chagnon était également à l’émission «Le 15-18», pour discuter du «Dépôt d’une loi sur le harcèlement de rue en France» sur la Première chaîne d’Ici Radio-Canada, 1er août 2018 (à 16h38). Elle est aussi citée dans l'article «Mouvement #MOIAUSSI Pour que les victimes comptent vraiment», La Presse+, 30 juillet 2018

Lori Saint-Martin, membre IREF et professeure au Département d’études littéraires, écrit à son tour un texte dans Le Devoir «De la responsabilité des écrivains» suite à la démission de la directrice de la revue XYZ «refusant de cautionner un texte du prochain numéro dont la chute raconte une scène d’agression sexuelle». Le Devoir, 28 juillet 2018

Isabelle Boisclair, membre associée à l’IREF et professeure à l’Université de Sherbrooke, publiait le texte «Représentation du viol en littérature: pour dire quoi?» Le Devoir, 27 juillet 2018

Martine Delvaux, membre IREF et professeure au Département d’études littéraires, répondait aux questions dans l'article «Comment parler des violences faites aux femmes en littérature?» Le Devoir, 26 juillet 2018

Mélanie Millette du Département de communication sociale et publique et Rachel Chagnon, directrice de l’IREF, sont citées dans «La pilosité exposée dans une publicité», Le Devoir, 5 juillet 2018

Archives

 
IREF25 web