Bannière Faculté des sciences humaines Institut de recherches et d'études féministes

ÉvénementsConférence-midi «Deux femmes sur le trône d'Égypte»

confpharaonne sept2019 p3 detail

**salle R-4240 du pavillon des Sciences de la gestion de l'UQAM**

Conférence-midi de l’IREF : « Deux femmes sur le trône d’Égypte »
avec Valérie Angenot, professeure au Département d’Histoire de l’art de l'UQAM
17 septembre 2019 12h30-14h- salle R-4240 du pavillon des Sciences de la gestion de l'UQAM


Les recherches que Valérie Angenot mène depuis plusieurs années en sémiotique visuelle de l’image égyptienne l'ont récemment amenée à une découverte extraordinaire : à la mort du pharaon Akhenaton  -- l’instigateur du premier monothéisme de l’histoire -- en 1337 avant notre ère, deux de ses filles seraient montées sur le trône d’Égypte, évinçant de la sorte le potentiel successeur masculin, le prince Tout-‘ankh-Aton, alors âgé d’environ
quatre ou cinq ans. Lorsque ce dernier accède enfin au pouvoir à l’âge de neuf ans, ses deux soeurs disparaissent de la scène politique. On retrouvera dans son célèbre et fabuleux trésor les traces des deux reines-pharaons à qui il a usurpé l’ensemble du matériel funéraire qu’elles s’étaient préparé pour traverser l’éternité.
Avec cette conférence, elle expliquera comment deux femmes, à peine adolescentes, les princesses Meritaton et Neferneferouaton, ont pu se retrouver à la tête de la plus grande puissance de l’antiquité. Le fait n’est pas exceptionnel, d’autres femmes -- en nombre certes limité -- ont accédé au pouvoir suprême sur les 4000 ans d’histoire égyptienne, parmi lesquelles on citera les reines Neferousobek, Hatchepsout, Taousert et la série des Cléopâtre, ainsi que la caste de prêtresses connues sous le nom de “divines adoratrices”. Nous verrons quel était le statut de la femme en Égypte, les rôles politiques et sociaux qui lui étaient accessibles dans une société très patriarcale, et quel fut, en particulier le destin hors du commun de ces deux femmes.

Accueil au Certificat en études féministes

Aux nouvelles personnes inscrites cet automne 2019 au Certificat en études féministes: les séances d'accueil sont les 29 et 30 août de 14h à 17h. Consultez votre adresse courriel UQAM pour les détails de l'invitation.

Colloque «Résistance des femmes dans les Amériques»

2e édition du colloque intitulé « Résistances des femmes autochtones dans les Amériques » qui se tiendra les 4, 5 et 6 septembre 2019 à l’Agora Hydro-Québec (CO-R500), Pavillon Cœur des sciences, UQAM, Tiohtiá:ke (Montréal). La première édition du Colloque Résistances a eu lieu dans le cadre du CIRFF 2018 à Paris.

colloqueautochtone resistance3p

Graphisme: Meky Ottawa

Conférence-midi «Deux femmes sur le trône d'Égypte»

confpharaonne sept2019 p3 detail

**salle R-4240 du pavillon des Sciences de la gestion de l'UQAM**

Archives

Martine Delvaux, professeure au Département d’études littéraires et auteure, a participé à la discussion «Pour ou contre le mot “autriceˮ ?», à l’émission «Plus on est de fous, plus on lit», sur la Première chaîne d’Ici Radio-Canada, le 21 août 2018

Sandrine Bourget-Lapointe, assistante à l’IREF et formatrice en écriture inclusive, est citée dans l’article «Montréal utilisera une rédaction “non sexisteˮ dans ses communications», Journal Métro, 20 août 2019

L'essai «La crise de la masculinité» de Francis Dupuis-Déri, professeur au Département de science politique, est mentionné dans la liste «#MeToo en France: retour sur les essais et récits marquants de l’année», Mediapart, 20 août 2019

Manon Bergeron, professeure au Département de sexologie, était en interview à l’émission «Le 15-18» à propos des violences sexuelles, sur la Première chaîne d’Ici Radio-Canada, 19 août 2019 (à 5:10 du reportage)

Line Chamberland, professeure au Département de sexologie et titulaire de la Chaire de recherche sur l’homophobie, est citée dans «Des dizaines de milliers de personnes au défilé de la Fierté à Montréal», Ici Radio-Canada Nouvelles Grand Montréal, 18 août 2019

Micheline Labelle, membre honoraire de l’IREF, est citée dans «À l'aide, mon meilleur ami est raciste !», La Presse+, 10 août 2019

Line Chamberland, professeure au Département de sexologie, est citée dans «Corporatisme gai et fierté de façade: où est la limite?», Ici Radio-Canada Nouvelles, 9 août 2019

Carolle Simard, professeure au Département de science politique, est citée dans l’article «Publicités sur Facebook: les partis abattent leurs cartes», La Presse, 9 août 2019

Elle est aussi citée dans «Affaire SNC-Lavalin: Trudeau ne s'excuse pas», La Presse +, 15 août 2019

Notre membre doctorante Camille Robert est citée dans «Quand la charge mentale ne prend pas de vacances», Ici Radio-Canada Nouvelles, 8 août 2019

Martine Delvaux, professeure au Département d'études littéraires, signe dans le numéro d’été 2019 d’À bâbord ! un texte sur les ados militantes

Archives

 
IREF25 web