Partenaires / CollaborationsProtocole UQAM, Relais-femmes

L’UQAM a signé en 1982 une importante entente avec Relais-femmes, lequel représente un nombre important et diversifié de groupes de femmes au Québec. Ce Protocole UQAM/Relais-femmes géré au Service aux collectivités vise à répondre aux besoins de recherche, de formation, de vulgarisation et de consultation/expertise de ces groupes en faisant la liaison avec les ressources féministes de l’UQAM. Le Protocole s’inscrit dans la mission des services aux collectivités de l’UQAM qui vise des objectifs de démocratisation des savoirs auprès associations à but non lucratif poursuivant, dans une logique de promotion collective, des objectifs de développement à caractère économique, social, culturel, environnemental et communautaire.

L’IREF accorde une importance toute particulière aux activités qui se développent entre professeures et groupes de femmes dans le cadre de cette entente. Un comité conjoint regroupant de façon paritaire des professeures de l’IREF et des représentantes des groupes de femmes se réunit quelques fois par année afin de porter un regard d’ensemble sur les activités réalisées et d’identifier des préoccupations et des questions relatives aux femmes, aux rapports de sexe et aux féminismes pouvant donner lieu à des projets communs porteurs. Une agente de développement, responsable du Protocole, joue un rôle crucial pour faciliter le démarrage et le développement harmonieux de projets en partenariat compte tenu de critères rigoureux de pertinence sociale et de valeur scientifique.Celle-ci collabore étroitement avec l’IREF et siège à son Conseil à titre de personne ressource.

Ce secteur du Service aux collectivités soutient des formations d’intervenantes et de formatrices, des recherches participatives et des recherches-actions, des journées d’études et des colloques, des publications et des outils de transfert des connaissances en étroite relation avec l’action des groupes. Ces dernières années des réalisations ont porté sur des enjeux d’égalité et de justice sociale aussi importants que : le travail exploité des aides familiales, la discrimination des femmes des communautés ethnoculturelles sur le marché du travail, l’homophobie et les besoins des enfants des familles homoparentales en milieu scolaire, l’intervention en violence conjugale auprès des femmes autochtones, l’impact du libre échange sur le travail et les conditions de vie des femmes, l’hypersexualisation des jeunes à l’école, la persistance des stéréotypes sexistes dans les médias; les significations et conséquences de la tuerie de l’École Polytechnique, la montée de l’antiféminisme; les contraintes à la profession de réalisatrice dans les domaines cinématographique et télévisuel, les mythes et préjugés concernant les femmes âgées, les enjeux des technologies de l’information et de communication, recherche-action pour un régime de retraite des groupes communautaires et de femmes, etc.

L’ensemble des projets menés dans le cadre du Protocole UQAM/Relais-femmes, qui associent des professeures et étudiantes de l’IREF, contribuent à dynamiser la vie académique de l’IREF et lui assurent un solide ancrage dans les communautés qui agissent sur le terrain social et politique pour transformer les rapports sociaux de sexes.

Lyne Kurtzman
Agente de développement
Responsable du Protocole UQAM/Relais-femmes
(514) 987-3000 poste 4879
kurtzman.lyne@uqam.ca
http://www.sac.uqam.ca

Colloque Femmes et enjeux féministes: partage de savoirs-2e éd.

L'IREF collabore à cet événement qui aura lieu les 5, 6 et 7 mars 2019 à l'UQAM

Le Collectif Femmes aux cycles supérieurs vous invite à la deuxième édition de son colloque qui se déroulera sur trois jours et comprends une programmation variées, contenant des présentations académiques, artistiques, deux conférences et un cocktail de fermeture!

L'horaire détaillé du colloque sera publié dans l'événement Facebook

etrefemmeauxcyclesduperieurs2 2019

Conférence-midi : «Brûle-t-on encore les sorcières? Panique morale autour des études de genre et de la sexualité au Brésil»

Jeudi 21 février 2019, 12h30-13h30, salle N-8150. Avec Débora Krischke Leitão, docteure en Anthropologie Sociale (2007), professeure au Département de Sciences Sociales et coordinatrice du Groupe de recherche sur les émotions et les réalités numériques de l’Université Federale de Santa Maria (Brésil).confBresil 21fevr2019

Archives

La doctorante en histoire Camille Robert et la professeure Louise Cossette sont citées dans un article de la Gazette des femmes sur l’anxiété de performance,  7 février 2019

Francine Descarries, professeure au Département de sociologie, est citée dans l’article «Allaiter jusqu'à deux ans: une charge ou un soulagement?», Huffington Post Québec, 7 février 2019

Marie-Andrée Roy, professeure au Département de sciences des religions, est interviewée à l’émission «L’heure du monde»,  à propos des agressions de sœurs par des prêtres, sur la Première chaîne d’Ici Radio-Canada, 6 février 2019

Rachel Chagnon, professeure au Département des sciences juridiques et directrice de l’IREF, est interviewée dans un reportage du Téléjournal d’Ici Radio-Canada sur la décriminalisation de la prostitution, 6 février 2019

Rachel Chagnon, professeure au Département des sciences juridiques et directrice de l’IREF, est interviewée dans un reportage du Téléjournal d’Ici Radio-Canada sur la décriminalisation de la prostitution, 6 février 2019

https://ici.radio-canada.ca/tele/le-telejournal-avec-celine-galipeau/site/segments/reportage/105146/prostitution-decriminalisation-realite-legalisation
Archives

 
IREF25 web