Ève-Marie Lampron

Photo de Ève-Marie Lampron

Institut de recherches et d'études féministes (IREF)

Poste : Professeure associée

Courriel : lampron.eve-marie@uqam.ca

Téléphone : (514) 987-6587

Local : VA-2200

Domaines d'expertises

  • Histoire des femmes, XVIIIe-XIXe siècles, France et Italie
  • Histoire des réseaux féministes occidentaux (XIXe-XXIe siècles)
  • Partenariats universités-communautés
  • Exploitation sexuelle
  • Méthodologie et pédagogie féministe

Langues

  • Français
  • Anglais
  • Italien

Informations générales

Cheminement académique

Ph. D. en Histoire (2012)
Université de Montréal
Thèse : Entre cohésions et divisions : les relations entre femmes auteures en France et en Italie (1770-1840)

Diplôme de deuxième cycle en enseignement post-secondaire
Université de Montréal (2015)

M.A. en Histoire (2004)
Université de Montréal
Mémoire : Sujets politiques ou objets esthétiques? Les militantes patriotes et républicaines et leurs liens avec les révolutionnaires français (1789-1795)

B.A. en Histoire, concentration en études féministes (1999)
Université du Québec à Montréal

Liens d’intérêt

  • Aucune donnée disponible pour cette section.

Unités de recherche

  • Institut de recherches et d'études féministes (IREF)

Projets de recherche en cours

  • Aucune donnée disponible pour cette section.

Partenaires (organismes, entreprises)

  • Aucune donnée disponible pour cette section.

Affiliations externes principales

Enseignement et supervision

Cours

Direction de thèses et de mémoires (Depuis 2006) et d’essais doctoraux (depuis 2014)

Publications

Publications

Lampron, E.-M. (2015). Nous sommes capables de n’importe quelle entreprise : les femmes de lettres françaises et italiennes, de l’exception à l’émulation (1770-1800). Lumières, 24, 133–148.
Notes: "La cause des femmes au XVIIIe siècle", numéro dirigé par Marie-Lise Paoli et Dominique Picco.

Openurl imagette


Lampron, E.-M. (2014). Recension du livre de S. Rowbotham, L. Segal et H. Wainwright, Beyond the Fragments : Feminism and the Making of Socialism. Nouveaux cahiers du socialisme, (12), 262–264.
Notes: Rowbotham, S., Segal, L. et Wainwiright, H. (2013). Beyond the Fragments : Feminism and the Making of Socialism. (première édition 1979). Blackpoint (Nouvelle-Écosse, Canada): Fernwood Press.

Openurl imagette


Lampron, E.-M. (2013). Historiennes, deboutte! : recension du livre de Micheline Dumont, Pas d’histoire, les femmes! Réflexions d’une historienne indignée. Histoire engagée. Récupéré de http://histoireengagee.ca/historiennes-deboutte-recension-du-livre-de-micheline-dumont-pas-dhistoire-les-femmes-reflexions-dune-historienne-indignee/.
Notes: Dumont, M. (2013). Pas d’histoire, les femmes. Montréal : Les éditions du remue-ménage.


Blais, M., Fortin-Pellerin, L. et Lampron, E.-M. (2007). Pour éviter de se noyer dans la (troisième) vague : réflexions sur l’histoire et l’actualité du féminisme radical. Recherches Féministes, 20(2), 141–162. http://dx.doi.org/10.7202/017609ar.


Lampron, E.-M. (2006). Sans un sens à l’histoire, quel sens pour l’histoire? Cahiers d’histoire, 25(3), 45–51.

Openurl imagette


Lampron, E.-M. (2015). Strangers in an Estranged World : Radical Feminists in the Academy. Dans B. Cranney et S. Molloy (dir.). Canadian Woman Studies : An Introductory Reader (p. 243–254). Toronto : Innana.


Lampron, E.-M. (2012). Sociabilité et réseautage entre les femmes de lettres vénitiennes (1770-1830). Dans A. Bellavitis, N. Flippini et T. Plebani (dir.). Spazi, poteri, diritti delle donne a Venezia in età moderna (p. 361–369). Vérone : Quiedit.


Lampron, E.-M. (2011). From Venice to Paris : Fame, Gender and National Sensibilities in Late Eighteenth and Early Nineteenth-Century Female Literary Networks. Dans H. Brown et G. Dow (dir.). Readers, Writers, Salonnières : Female Networks in Europe, 1700-1900 (p. 31–47). New York : Peter Lang.


Lampron, E.-M. (2008). Liberté, fraternité, masculinité : les discours masculinistes contemporains du Québec et la perception des femmes dans la France révolutionnaire. Dans M. Blais et F. Dupuis-Déri (dir.). Le mouvement masculiniste au Québec : l'antiféminisme démasqué (p. 33–53) (Nouvelle édition en 2015). Montréal : Les Éditions du Remue-ménage.
Notes: http://virtuolien.uqam.ca/tout/UQAM_BIB001258352


Lampron, E.-M. (2008). Sophie de Grouchy, marquise de Condorcet (1763-1822). Dictionnaire de la Société Internationale pour l'Étude des Femmes de l'Ancien Régime (Siefar). Récupéré de http://www.siefar.org/dictionnaire/fr/Sophie_de_Grouchy.


Lampron, E.-M. (2006). Drouet, Jean-Baptiste, count of Erlon (1765-1844). Dans G. Fremont-Narnes (dir.). The Encyclopedia of the French Revolutionary and Napoleonic Wars: A Political, Social, and Military History (p. 303–304). Santa Barbara, CA : ABC-CLIO.


Lampron, E.-M. (2006). Fernig sisters. Dans B. Cook (dir.). Women and War : An Encyclopedia 1 (p. 183). Santa Barbara, CA : ABC-CLIO.


Lampron, E.-M. (2006). French Revolution, Impact of War on Women’s Protest During the French Revolution. Dans B. Cook (dir.). Women and War: An Encyclopedia 1 (p. 207–208). Santa Barbara, CA : ABC-CLIO.


Lampron, E.-M. (2007). Écrire, vivre et transformer l’histoire : de l’engagement social des intellectuel-le-s et des historien-ne-s, communication émise lors de la table ronde Écrire, vivre et transformer l’histoire : engagement social et diffusion. Dans S. Gousse (dir.). Actes du colloque étudiant de l’Association des Étudiant-e-s Diplômé-e-s en Histoire de l’Université de Montréal, Université de Montréal, mars 2006 (p. 139–147). Montréal: Université de Montréal.


Communications

Communications

  • « De `mon expérience' à `nos savoirs' dans l'enseignement des méthodologies féministes », 7ème congrès international des recherches féministes dans la francophonie, UQAM, 25 août 2015.
  • « Pédagogies féministes : sens et mises en pratique » (table ronde avec Louise Lafortune, Geneviève Pagé, Michèle Spieler, Marie-Ève Campbell, Pascale Dufour et Anastasie Amboulé-Abath), 7ème congrès international des recherches féministes dans la francophonie, UQAM, 25 août 2015.
  • « Entre `rivales', intermédiaires et médiatrices : relations entre poétesses/improvisatrices italiennes à la fin du XVIIIe siècle », Société canadienne d'étude du XVIIIe siècle, UQAM, 18 octobre 2014.
  • « From Canons to Bullets : the Use of (some) Women's Liberation's Classic Texts in Quebec's Prostitution/Sex Work Battle », Women's Liberation Movement : A Revolutionary Moment, Boston University, 29 mars 2014.
  • « De l'engagement de l'intellectuel-le au pouvoir de la multitude : mot d'ouverture », colloque de l'Association des Étudiant-e-s Diplômé-e-s en Histoire de l'Université de Montréal, Université de Montréal, 24 septembre 2013 (sur invitation).
  • « La correspondance de Constance de Salm (1767-1845) avec d'autres femmes auteures: de l'exception à la règle», colloque 'Il y a dans ce moment de grands mouvements littéraires': littérature et culture à Paris au lendemain de la Révolution, Institut historique allemand, Paris, 29 avril 2011. (sur invitation)
  • « Des biographies aux identités, de l'individuel au collectif: les femmes et les lettres françaises et italiennes en quête de leur histoire (1770-1845) », colloque annuel de la Société historique du Canada, Montréal, 1er juin 2010.
  • « New Approaches to European Women's Writing : An Overview », colloque annuel de la Western Association of Women Historians, Santa Clara (CA), 2 mai 2009. (sur invitation)
  • « 'Wave zero': Connections Between Women of Letters' Networking in France and Italy and the History of Feminism (1770-1840) », colloque Feminism and History: Rethinking Women's Movements since 1800, Londres, 15 novembre 2008.
  • « Troisième vague : une tempête dans un verre d'eau ?», 5ème congrès international des recherches féministes francophones : Le Féminisme face aux défis du multiculturalisme, Rabat (Maroc), 21-25 octobre 2008 (avec Mélissa Blais et Geneviève Pagé).
  • « 'Vous êtes l'honneur de notre sexe' : réseautage, admiration et collaboration entre les femmes de lettres italiennes (1795-1840)», colloque de la Société Canadienne d'Étude du Dix-Huitième Siècle, Montréal, 15-18 octobre 2008.
  • « From Venice to Paris: Fame, Gender and National Sensibilities in the Female Republic of Letters », colloque Readers, Writers, Salonnières: Female Networks in Europe, 1700-1900, Alton (G-B), 22-23 mai 2008.
  • « Sociabilité et réseautage entre les femmes de lettres de la Vénétie (1770-1830) », colloque international Donne a Venezia tra `500 e `700. Forme di libertà e spazi di potere, Venise, 8-10 mai 2008.
  • « Solidarités féminines, solidarités féministes? Réflexions sur le cas du XVIIIe siècle européen », symposium Tracer les Études féministes / Mapping Feminist Scholarship, organisé par le Graduate Group for Feminist Scholarship, McGill, Montréal, 6 juin 2006.
  • « Le nécessaire engagement social dans la pratique historienne », table ronde « Écrire, vivre et transformer l'histoire : engagement social et diffusion », organisée par Eve-Marie Lampron et Élise Detellier dans le cadre du colloque de l'Association des Étudiant-e-s Diplômé-e-s en Histoire de l'Université de Montréal, Université de Montréal, 18 mars 2006.
Réalisations

Réalisations

  • Aucune donnée disponible pour cette section.
Distinctions

Prix et distinctions

  • Mention Excellence (liste d'honneur du doyen de la Faculté des arts et sciences, Université de Montréal) pour la thèse "Entre cohésions et divisions : les relations entre femmes auteures en France et en Italie (1770-1840)"
Services à la collectivité

Services à la collectivité

Aucune donnée disponible pour cette section.

La collection Tremplin des Cahiers de l’IREF maintenant en ligne en libre-accès!

L’Institut de recherches et d’études féministes annonce la mise en ligne de l’ensemble des Cahiers de la collection Tremplin!

collectionTremplin

Cette collection comprend les travaux de Mickael Chacha Enriquez (sociologie), Michèle Gaudreau (études littéraires), Ariane Gibeau (études littéraires), Martine Joyal (travail social), Sabrina Maiorano (histoire de l’art), Stéphanie Mayer (science politique), Kim Rondeau (histoire de l’art) et Gabrielle Trépanier-Jobin (communications).

Publication du Cahier de l'IREF, Collection Agora, no 8

Féminismes, sexualités et libertés sous la direction de Lori Saint-Martin, Thérèse St-Gelais et Caroline Désy.

Il s’agit du premier numéro des Cahiers de l’IREF qui est publié exclusivement en version numérique.

Archives

Le doctorant en sémiologie Bruno Laprade, aussi membre étudiant de l’IREF, est cité dans l’article «“Queerˮ, un flou clair pour les minorités sexuelles», Le Devoir, 20 juillet 2017

Rachel Chagnon, professeure au Département des sciences juridiques et directrice de l’IREF, est citée dans «L’agression sexuelle se vit encore en silence», Le Devoir, 12 juillet 2017

Angelo Dos Santos Soares, professeur au Département d'organisation et ressources humaines, est cité dans «Hausse des problèmes de santé mentale : une situation qui est prise au sérieux», TVA nouvelles, 11 juillet 2017

Mélissa Blais, doctorante et chargée de cours à l’IREF, est citée dans l’article «Manspreading: pour en finir avec le syndrome des “couilles en cristalˮ», La Presse +, 1er juillet 2017

Francine Descarries, professeure au Département de sociologie, est citée dans l’article «Simone Veil, l'inspiration de toute une génération de femmes», Le Devoir, 1er juillet 2017

Line Chamberland, professeure au Département de sexologie et titulaire de la Chaire de recherche sur l’homophobie, est citée dans «Queer, ou l'éloge de la diversité sexuelle», Ici Radio-Canada, 23 juin 2017

Francine Descarries, professeure au Département de sociologie, et Rachel Chagnon, professeure au Département des sciences juridiques, sont citées dans l’article «Le sexisme au quotidien»; Francine Descarries est aussi citée dans l’article « La pub sexiste, ce fléau » (Dossier sur le sexisme ordinaire), Gazette des femmes, 22 juin 2017

Archives

 
IREF25 web