Revue FéminÉtudesProtocole

REVUE FÉMINÉTUDES

Fem

Protocole

Protocole de présentation des articlesLes textes présentés doivent être rédigés en français

Envoyez deux copies de votre texte à feminetudes.textes@gmail.com

• L’une avec vos coordonnées (nom et prénom, téléphone, courriel, champ d’études et niveau de scolarité)


• L’autre non identifiée.

Vous pouvez joindre des images ou des photos à vos articles (document séparé, ne doit pas faire partie du texte).

La longueur des textes soumis doit se situer entre 6 à 10 pages à double interligne, caractère Times 12. (Dans le cas de créations littéraires ou de chroniques, la longueur peut varier) .

La féminisation : Les textes présentés doivent être féminisés.


Remarques importantes:

1. On évite l’utilisation des paranthèses ou tirets à moins de ne pas connaître le référent, ex : Vous êtes invités-es.

2. Les noms s’écrivent dans les deux genres, ex : les enseignants et les enseignantes. 

3. L’accord en genre et en nombre des adjectifs et des participes passés épithètes se fait avec le nom le plus proche, ex : Une étudiante ou un étudiant inscrit / Un étudiant ou une étudiante inscrite; De nombreux étudiants et étudiantes / De nombreuses étudiantes et étudiants; Les professeures et professeurs sont invités (dans le cas des participes, le nom masculin est en dernier).

Le nom complet d’un sigle ou d’un anacronyme devra être indiqué à sa première occurrence : ex. Université du Québec à Rimouski (UQAR) Pour les citations, on utilise les guillemets français : « bla bla bla » .

Les auteures, auteurs doivent s’assurer de l’exactitude des citations, des références bibliographiques et des sites internet.

Les références bibliographiques seront placées dans le texte en indiquant entre parenthèses le nom de famille de ou des auteures, auteurs, l’année de publication et la page (s’il y a lieu), comme dans les exemples suivants : (Meilleur, 1992 : 125), (Meilleur et Chevrette, 1988 : 240), (Tremblay, 1988; Lévesque, 1990). La référence doit suivre immédiatement le mot ou les guillemets avant toute ponctuation. 

Les notes personnelles seront présentées à simple interligne en bas de page, par exemple : 1. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter tel auteur…

La bibliographie : La liste complète des références sera placée en ordre alphabétique à la fin du document. Écrire en italique le titre des livres et revues et mettre entre guillemets les titres d’articles et de chapitres de livres. 

Exemple : 
BELOTTI, Elena (1974). Du côté des petites filles, Paris, éd. des femmes.
LANDRY, Simone (1989). « Le pouvoir des femmes dans les groupes restreints »,
Recherches féministes, vol. 2, no 2 : 15-54.


Informations : IREF 514-987-6823 ou par courriel à revue.feminetudes@gmail.com

Lancement du rapport de recherche «Intervention novatrice auprès des femmes en état d’itinérance : l’approche relationnelle de La rue des femmes»

50 personnes ont assisté le 28 novembre 2017 au lancement du rapport de cette recherche qui «vient  valider le travail des intervenantes», comme l’a souligné la directrice de La Rue des femmes, Léonie Couture. Dans cette publication, le regard se porte sur une approche à première vue intuitive que l’équipe de recherche a systématisée, créant un véritable lien entre théorie et pratique.

On trouvera l’abrégé et le rapport complet au bas de la fiche

lancementRapportRuedesfemmes nov2017 Web

Crédit photo: La Rue des femmes
De gauche à droite : Berthe Lacharité, Léonie Couture, Ève-Marie Lampron, Sophie Gilbert, Anne-Marie Émard, David Lavoie.
Archives

Un projet de l’équipe «Cultures du témoignage», logée à l’IREF, et dont Maria Nengeh Mensah est la responsable, fait l’objet d’un article des Actualités UQAM, 7 décembre 2017  

Mélissa Blais, doctorante et chargée de cours à l'IREF, était en entrevue à «Québec Réveille» sur les ondes de CKIA pour y parler de la tuerie de Polytechnique, 6 décembre 2017

Véronique Pronovost, doctorante en science politique et membre de l’IREF, est interviewée dans un reportage de «The National» sur CBC : «University sexual harassment victim kept in dark over whether professor was punished», 1er décembre 2017

Plusieurs membres de l’IREF sont parmi les signataires de la lettre collective «Ça suffit, les violences sexuelles et la culture du viol!», Le Devoir, 30 novembre 2017

Francis Dupuis-Déri, professeur au Département de science politique, était au Téléjournal 22h d’Ici Radio-Canada le 24 novembre 2017, pour le reportage «Pleins feux sur l’extrême-gauche»

Yolande Cohen, professeure au Département d’histoire, était à l’émission Plus on est de fous, plus on lit! pour le segment «Lorsque le milieu des affaires marchait main dans la main avec Hitler», Première chaîne d’Ici Radio-Canada, 22 novembre 2017

Véronique Pronovost, doctorante en science politique et membre de l’IREF, est citée dans l’article «Un festival sans hommes pour protéger les femmes», La Presse+, 21 novembre 2017

L'organisme créé par Lisa Van Campenhout, étudiante à la Maîtrise en sociologie et membre de l’IREF, fait l’objet d’un article des Actualités UQAM, 20 novembre 2017

Archives

 
IREF25 web