RechercheAlliance de recherche IREF/Relais-femmes

L’Alliance de recherche IREF/Relais-femmes sur le mouvement des femmes québécois (ARIR) s'est d’abord fait connaître sous le thème «Égalité, pluralité, solidarité, nouveaux défis des rapports sociaux de sexe». De 2005 à 2009, une subvention d’infrastructure du Fonds québécois de recherche société et culture lui a permis de se redéployer dans de nouvelles perspectives de recherche et de mobilisation.  

Elle a réuni, sous la direction scientifique de Francine Descarries, la coordination générale de Lyne Kurtzman et la coordination communautaire de Berthe Lacharité, quatre équipes de recherche rattachées à l’Institut de recherches et d’études féministes (IREF) de l’UQAM autour du thème Pensées et pratiques du mouvement des femmes québécois aujourd’hui : paradoxes et enjeux 

La programmation de l’ARIR comprenait deux volets complémentaires. L’un consacré à la réalisation de projets de recherche et l’autre à des activités de transfert et de valorisation des connaissances dans les milieux universitaire et communautaire.

L’ARIR s’est définie comme un lieu de mise en commun et d’approfondissement des travaux de recherche et des préoccupations stratégiques concernant les orientations, les pratiques et le potentiel de ralliement du féminisme et du mouvement des femmes québécois, dans un contexte où divers enjeux, paradoxes et contraintes confrontent au quotidien ses pratiques et remettent en question sa capacité à agir en une force relativement unifiée. 

 

Discours et interventions féministes : un inventaire des lieux

Chercheures :
  • Francine Descarries (sociologie)
  • Christine Corbeil (École de travail social)
Adj. de recherche :
  • Isabelle Marchand (chargée de cours)
  • Sandrine Ricci (professionnelle de recherche)
  • Mélissa Blais et Geneviève Szczepanik
Financement :
  • CRSH

La traite des femmes à des fins sexuelles au Québec

Chercheures :
  • Lyne Kurtzman (IREF)
  • Marie-Andrée Roy (science des religions)
Adj. de recherche :
  • Anahi Hudon-Morales
  • Sandrine Ricci (professionnelle de recherche)
Financement :
  • Condition féminine Canada

Diversité religieuse et solidarités féministes

Chercheure :
  • Marie-Andrée Roy (science des religions)
Adj. de recherche :
  • Joanie Bolduc
  • Catherine Saint-Germain Lefebvre
  • Anne Létourneau
Financement :
  • CRSH

Les modes d’organisation et pratiques du mouvement des femmes

Chercheures :
  • Danielle Fournier (École de service social, Univ. de Montréal)
  • Lise Gervais (Relais-femmes, coordonnatrice)
  • Johanne Saint-Charles (communication sociale et publique)
Adj. de recherche :
  • Marie-Ève Rioux-Pelletier
Financement :
  • PAFARC-UQAM

Rachel Chagnon, directrice de l’IREF et professeure au Département des sciences juridiques, était à l’émission «Plus on est de fous, plus on lit», pour définir la «complicité» sur la Première chaîne d’Ici Radio-Canada, 18 juin 2018 (à 14h09)

Le Prix du meilleur mémoire 2016-2017 en études féministes de Thomas Lafontaine, diplômé en études littéraires avec concentration en études féministes, fait l'objet d'un article dans l'Actualités UQAM «Un humour émancipateur», 13 Juin 2018

Martine Delvaux, membre professeure en études littéraires, s’entretient avec Nathalie Collard au sujet du livre «Bad féministe, une voix qui dérange» de Roxane Gay, La Presse +, 13 mai 2018

Entrevue avec notre membre Lucie Lamarche, spécialiste du droit de la protection sociale et professeure au département de sciences juridiques, dans le Magazine 100°, «Au Québec, qui protège le droit de tous à l’alimentation ?», 11 mai 2018

Louise Cossette, directrice de programmes à l’IREF et professeure au Département de psychologie, est citée dans l’article «Intérêt croissant pour les études féministes, même chez les hommes», Le Devoir, 3 mai 2018

Archives

 
IREF25 web