Équipes de rechercheGroupe interdisciplinaire de recherche sur l’antiféminisme (GIRAF)

Chercheur : Francis Dupuis-Déri
Co-chercheures, co-chercheur : Francine Descarries, Lori Saint-Martin, Frédérick Gagnon
Partenaires : L’R des centres des femmes du Québec, les Éditions du remue-ménage, et le Protocole UQAM/Relais-femmes du Service aux collectivités de l’UQAM.

Le GIRAF se veut un espace de convergence interdisciplinaire et de synergie de la recherche sur l’antiféminisme à l’UQAM, en plus d’offrir un cadre favorable au développement de nouveaux projets de recherche et de demandes de financement, de stimuler l’enseignement sur l’antiféminisme et de permettre à des étudiantes et des étudiants aux études supérieures qui se spécialisent sur ce sujet de s’insérer dans une équipe de recherche. Plus spécifiquement, le GIRAF poursuit quatre objectifs: (1) une mission de documentation historique, soit de la recherche sur les formes de l’antiféminisme dans l’histoire ; (2) le développement théorique critique, soit la production d’outils analytiques et conceptuels pour mieux étudier l’antiféminisme ; (3) la diffusion scientifique, principalement grâce à la collection «Observatoire de l’antiféminisme (aux éditions du Remue-ménage) et à des conférences et des publications, d’études sur l’antiféminisme contemporain et historique ; (4) la participation au débat public, par l’organisation de conférences publiques ou de conférences auprès d’organisations non-gouvernementales et de groupes sociaux concernés, et la diffusion de textes dans les médias grand public et les médias alternatifs.

L’événement organisé par des étudiantes des cycles supérieurs le 18 février dernier fait l’objet d’un article dans Montréal Campus du 21 février 2017. L’étudiante à la maîtrise en science politique avec concentration en études féministes Naomie Léonard y est citée, de même que la directrice de l’IREF, Rachel Chagnon

Sandrine Ricci, chargée de cours à l'IREF et étudiante au doctorat en sociologie avec concentration en études féministes, était à l'émission Couleurs locales sur UnisTV pour y parler de la culture du viol dans les universités et ailleurs, 19 février 2017

Sabrina Maiorano, doctorante en sexologie avec concentration en études féministes, est interviewée dans l’article «Libérez les mamelons… et le reste» du magazine Urbania, 9 février 2017

Line Chamberland, professeure au Département de sexologie et titulaire de la Chaire de recherche sur l’homophobie, se porte à la défense de la circonscription Sainte-Marie-Saint-Jacques, Actualités UQAM, 14 février 2017

Rachel Chagnon, professeure au Département des sciences juridiques et directrice de l’IREF était interviewée à l’émission «Midi-Info» de la Première chaîne d’Ici Radio-Canada à propos de la révision des dossiers d’agressions sexuelles par la SQ, 17 février 2017

Archives

 
IREF25 web