Équipes de rechercheGroupe interdisciplinaire de recherche sur l’antiféminisme (GIRAF)

Chercheur : Francis Dupuis-Déri
Co-chercheures, co-chercheur : Francine Descarries, Lori Saint-Martin, Frédérick Gagnon
Partenaires : L’R des centres des femmes du Québec, les Éditions du remue-ménage, et le Protocole UQAM/Relais-femmes du Service aux collectivités de l’UQAM.

Le GIRAF se veut un espace de convergence interdisciplinaire et de synergie de la recherche sur l’antiféminisme à l’UQAM, en plus d’offrir un cadre favorable au développement de nouveaux projets de recherche et de demandes de financement, de stimuler l’enseignement sur l’antiféminisme et de permettre à des étudiantes et des étudiants aux études supérieures qui se spécialisent sur ce sujet de s’insérer dans une équipe de recherche. Plus spécifiquement, le GIRAF poursuit quatre objectifs: (1) une mission de documentation historique, soit de la recherche sur les formes de l’antiféminisme dans l’histoire ; (2) le développement théorique critique, soit la production d’outils analytiques et conceptuels pour mieux étudier l’antiféminisme ; (3) la diffusion scientifique, principalement grâce à la collection «Observatoire de l’antiféminisme (aux éditions du Remue-ménage) et à des conférences et des publications, d’études sur l’antiféminisme contemporain et historique ; (4) la participation au débat public, par l’organisation de conférences publiques ou de conférences auprès d’organisations non-gouvernementales et de groupes sociaux concernés, et la diffusion de textes dans les médias grand public et les médias alternatifs.

Invitation de l'UQAM : Hommage à Anita Caron le 28 septembre

Rencontre hommage à la mémoire d'Anita Caron le 28 septembre 2016 à 17h, Local JM400, UQAM

Anita Caron

Discussion-midi : «Les vêtements porteurs de symboles religieux ou politiques: qu'est-il permis d'interdire?», le 29 septembre à 12h30

Une discussion avec quatre juristes au sujet de la place et du rôle du droit quant aux vêtements porteurs de symboles religieux ou politiques, le 29 septembre.

vetementsymbole

Appel à communication pour un «speed colloque» étudiant à l'IREF intitulé «Féministe et étudiant.e: une posture engagée», le 23 novembre 2016

10 min pour le 25e anniversaire de l’Institut de recherches et d’études féministes. Votre proposition d'ici le 30 sept!

 chrono

Archives

Rachel Chagnon, directrice de l’Institut et professeure au Département de science juridique est citée dans l’article «Où les femmes s’inscrivent-elles», Montréal Campus, UQAM, septembre 2016

Martine Delvaux, professeure au Département d’études littéraires, signe «La culture du viol, ce n’est pas de la fiction», La Presse +, 27 septembre 2016

Elle est aussi citée dans l’article «Jeune femme cherche homme qui lit», La Presse, 24 septembre 2016

Francine Duquet, professeure au Département de sexologie, était à «Bonjour la Côte!» (ICI Radio-Canada Côte-Nord) pour y parler de «Comment outiller les jeunes face à l’hypersexualisation» le 19 septembre 2016

Martine Delvaux, professeure au Département d’études littéraires, était le dimanche 18 septembre 2016 à l’émission «C’est fou» de la Première chaîne d’Ici Radio-Canada pour y parler du mépris envers les femmes

Rachel Chagnon, professeure au Département des sciences juridiques et directrice de l’IREF était vendredi 16 septembre 2016 au «Midi-info» de la Première chaîne d’Ici Radio-Canada pour y parler des décisions judiciaires basées sur des stéréotypes

Martine Delvaux, professeure au Département d’études littéraires, est citée dans l’article «Jeunesse, prouesses et deux-pièces», Le Devoir, 20 août 2016

- Elle est aussi citée dans «Les cinq héritiers de l’insécurité», Le Devoir, 10 septembre 2016

Archives

 
IREF25 web