Équipes de rechercheLa politisation au quotidien. L'exemple de comités de citoyens montréalais

Organisme subventionnaire : CRSH, Subvention ordinaire (2011-2014)
Chercheure : Caroline Patsias

Dans cette recherche, nous souhaitons examiner la façon dont des lieux a priori non politiques peuvent contribuer à la politisation des citoyens, à savoir les conceptions du politique des individus et les rapports que ceux-ci entretiennent vis à vis des institutions. À cette fin, nous nous sommes penchés sur quatre comités de citoyens montréalais. Ces groupes sont des organisations de la société civile, composées d'habitants désireux de défendre leurs conditions de vie mais qui entendent aussi, à travers leur engagement, promouvoir un idéal de vie en commun. Plus précisément, nous poursuivons trois objectifs : 1) mettre en exergue les façons dont les actions et interactions relevant de la vie civile contribuent aux visions du et de la politique des citoyens, 2) souligner la façon dont des citoyens s'adaptent aux transformations institutionnelles de la gouvernance via de nouveaux comportements et 3) éclairer les conséquences de cette «politisation au quotidien» sur des populations issues d'autres cultures politiques et disposant de moins de ressources socio-économiques.

Conférence: «De servantes des hommes à servantes des banques. Les femmes et la dette dans l’économie mondiale»

Conférence publique de Silvia Federici, Université Hofstra
Dans le cadre du congrès de la Société québécoise de science politique, en collaboration avec l’Institut de recherches et d’études féministes (IREF) de l’UQAM et le Regroupement québécois en études féministes (RéQEF)

17 mai 2017, 16h - 17h30
UQAM, Amphithéâtre du pavillon Sherbrooke (SH-2800)
200 rue Sherbrooke ouest, Montréal. Métro Place des Arts

Archives

Notre membre associée Isabelle Boisclair est citée dans l’article «Le sexisme révélé, un gazouillis à la fois», Le Devoir, 16 mai 2017

Plusieurs de nos membres signent le texte collectif «Quand la culture du viol s'immisce dans la salle d'accouchement», dans le Huffington Post Québec, 15 mai 2017

Martine Delvaux, professeure au Département d’études littéraires, est citée dans l’article «Maman, marâtre et belle-mère», La Presse +, 14 mai 2017

L’ouvrage de Christelle Lebreton, tiré de sa thèse de doctorat avec concentration en études féministes s’étant mérité un prix de l’IREF, fait l’objet de l’article «Étude sur l’adolescence lesbienne -- Ces jeunes filles qui se sentent « seules au monde », La Presse +, 13 mai 2017

Martine Delvaux, professeure au Département d’études littéraires, signe «Être une femme, une maladie préexistante?», dans Le Devoir, 11 mai 2017

Des échos du colloque de l’IREF à l’ACFAS dans l’article «Agressions sexuelles -- Obtenir justice à la Cour… des petites créances», dans lequel sont citées deux conférencières de la journée du 9 mai, Suzanne Zaccour et Sandrine Ricci, Le Devoir, 10 mai 2017

Yolande Cohen, professeure au Département d’histoire, co-signe «L’inéluctable montée de la droit»,  Le Devoir, 9 mai 2017

Chiara Piazzesi, professeure au Département de sociologie, est citée dans l’article «France – La différence d’âge qui dérange», La Presse +, 6 mai 2017

Michèle Charpentier, professeure à l’École de travail social, était à l’émission «L’heure du monde» de la Première chaîne d’Ici Radio-Canada, pour y commenter le bond de l’espérance de vie au Québec, 2 mai 2017

Francis Dupuis-Déri, professeur au Département de science politique, était invité à la radio suisse RTS pour y parler de son ouvrage «La peur du peuple», le 1er mai 2017

Sylvie Fortin, professeure au Département de danse, est citée dans l’article «Le corps dansant se porte mieux», Le Devoir, 29 avril 2017

Archives

 
IREF25 web