Équipes de rechercheLa politisation au quotidien. L'exemple de comités de citoyens montréalais

Organisme subventionnaire : CRSH, Subvention ordinaire (2011-2014)
Chercheure : Caroline Patsias

Dans cette recherche, nous souhaitons examiner la façon dont des lieux a priori non politiques peuvent contribuer à la politisation des citoyens, à savoir les conceptions du politique des individus et les rapports que ceux-ci entretiennent vis à vis des institutions. À cette fin, nous nous sommes penchés sur quatre comités de citoyens montréalais. Ces groupes sont des organisations de la société civile, composées d'habitants désireux de défendre leurs conditions de vie mais qui entendent aussi, à travers leur engagement, promouvoir un idéal de vie en commun. Plus précisément, nous poursuivons trois objectifs : 1) mettre en exergue les façons dont les actions et interactions relevant de la vie civile contribuent aux visions du et de la politique des citoyens, 2) souligner la façon dont des citoyens s'adaptent aux transformations institutionnelles de la gouvernance via de nouveaux comportements et 3) éclairer les conséquences de cette «politisation au quotidien» sur des populations issues d'autres cultures politiques et disposant de moins de ressources socio-économiques.

Pascale Navarro, membre associée de l'IREF, commente la polémique autour du spectacle «SLAV» dans sa chronique «Annulation du spectacle SLĀV. Admettre l’histoire, est-ce si difficile?»dans La Presse+, 5 juillet 2018

Rachel Chagnon, directrice de l’IREF et professeure au Département des sciences juridiques, était à l’émission «Plus on est de fous, plus on lit», pour définir la «complicité» sur la Première chaîne d’Ici Radio-Canada, 18 juin 2018 (à 14h09)

Le Prix du meilleur mémoire 2016-2017 en études féministes de Thomas Lafontaine, diplômé en études littéraires avec concentration en études féministes, fait l'objet d'un article dans l'Actualités UQAM «Un humour émancipateur», 13 Juin 2018

Martine Delvaux, membre professeure en études littéraires, s’entretient avec Nathalie Collard au sujet du livre «Bad féministe, une voix qui dérange» de Roxane Gay, La Presse +, 13 mai 2018

Entrevue avec notre membre Lucie Lamarche, spécialiste du droit de la protection sociale et professeure au département de sciences juridiques, dans le Magazine 100°, «Au Québec, qui protège le droit de tous à l’alimentation ?», 11 mai 2018

Louise Cossette, directrice de programmes à l’IREF et professeure au Département de psychologie, est citée dans l’article «Intérêt croissant pour les études féministes, même chez les hommes», Le Devoir, 3 mai 2018

Archives

 
IREF25 web