Équipes de rechercheSexe, race, classe. Féminismes en recomposition

Organisme subventionnaire : CRSH, programme de développement savoir (2011-2013)
Chercheure : Elsa Galerand
Co-chercheure : Francine Descarries

Ce projet participe d’un nouveau champ de recherche qui porte sur le féminisme et qui consiste à examiner ses mutations, ses recompositions ainsi que ses relations aux autres mouvements d’émancipation à partir des théories de l’articulation du genre aux autres rapports de pouvoir (de classe, de race, coloniaux et postcoloniaux notamment). Ce projet s’intéresse, pour sa part, aux modalités selon lesquelles les résistances féministes se redéploient aujourd’hui, dans le contexte de la société québécoise, face aux différentes formes de violences et d’exploitation croisées qui accompagnent la mondialisation néolibérale. Au nombre des dernières métamorphoses du féminisme québécois, ses formes de renouvellement autour des apports critiques des féminismes noir, postcolonial et d’inspiration marxiste, sont plus précisément au centre du programme de recherche proposé. Ces critiques ont, tour à tour, démontré la nécessité d’intégrer pleinement les rapports de pouvoir (de classe et de race) entre femmes dans l’analyse de l’oppression des femmes comme dans la construction des luttes contre cette oppression. Et cette nécessité semble désormais non seulement théoriquement admise mais inscrite à l’agenda militant du mouvement féministe québécois.

La 'psychologisation' des violences sexistes: histoire et enjeux

Conférence publique de Stéphanie Pache, PhD, MD, Post-doctorante, Département d’Histoire des Sciences, Université Harvard.

Mercredi 7 novembre 2018 de 15h30 à 17h30. Salle A-2660 du pavillon Hubert-Aquin à l'UQAM. Dans le cadre du Séminaire de 2e cycle de Yolande Cohen, FEM 7000-30, Automne 2018

Des voix qui s'élèvent

L'IREF est heureux de collaborer à la Journée d'étude «Des voix qui s'élèvent» organisée par le Département d'histoire de l'art de l'UQAM dans le cadre de l'exposition Soulèvements, présentée par la Galerie de l'UQAM et la Cinémathèque québécoise

Nos membres Thérèse St-Gelais, Véronique Leduc, Edith-Anne Pageot, Mélanie Millette et Julie Ravary-Pilon y participeront.

Jeudi 8 novembre 2018, 9 h - 17 h 30

ColloqueThereseWebMarie-Josée Saint-Pierre, Passages, 2008,
image tirée du film d'animation

Soutenance de Liza Petiteau

Liza Petiteau, membre IREF et candidate au doctorat en histoire de l'art avec concentration en études féministes, soutiendra sa thèse intitulée «Le vêtement, une interface stratégique pour les mises en scènes d'artiste féministes (2000-2010)»
Mardi 27 novembre 2018 à partir de 13h30
UQAM /changement de local : N-3785

Archives

Chiara Piazzesi, professeure au Département de sociologie et membre de l'IREF, participait le 31 octobre 2018 à l'émission Les Francs-Tireurs sur Télé-Québec pour y parler de la sexualité dans 20 ans

Sandrine Ricci, doctorante et chargée de cours à l’IREF, est citée dans l’article «L’UQAM critiquée pour sa gestion des plaintes de harcèlement sexuel», Le Devoir, 30 octobre 2018

Caterine Bourassa-Dansereau, professeure au Département de communication sociale et publique, signe avec Linda Crevier : «Les défis de la couverture des femmes en politique», Le Devoir, 29 octobre 2018

Rachel Chagnon, directrice de l’IREF et professeure au Département des sciences juridiques, est citée dans l’article «Que reste-t-il du marketing de genre ?», InfoPresse.com, 25 octobre 2018

Archives

 
IREF25 web