Équipes de rechercheSexe, race, classe. Féminismes en recomposition

Organisme subventionnaire : CRSH, programme de développement savoir (2011-2013)
Chercheure : Elsa Galerand
Co-chercheure : Francine Descarries

Ce projet participe d’un nouveau champ de recherche qui porte sur le féminisme et qui consiste à examiner ses mutations, ses recompositions ainsi que ses relations aux autres mouvements d’émancipation à partir des théories de l’articulation du genre aux autres rapports de pouvoir (de classe, de race, coloniaux et postcoloniaux notamment). Ce projet s’intéresse, pour sa part, aux modalités selon lesquelles les résistances féministes se redéploient aujourd’hui, dans le contexte de la société québécoise, face aux différentes formes de violences et d’exploitation croisées qui accompagnent la mondialisation néolibérale. Au nombre des dernières métamorphoses du féminisme québécois, ses formes de renouvellement autour des apports critiques des féminismes noir, postcolonial et d’inspiration marxiste, sont plus précisément au centre du programme de recherche proposé. Ces critiques ont, tour à tour, démontré la nécessité d’intégrer pleinement les rapports de pouvoir (de classe et de race) entre femmes dans l’analyse de l’oppression des femmes comme dans la construction des luttes contre cette oppression. Et cette nécessité semble désormais non seulement théoriquement admise mais inscrite à l’agenda militant du mouvement féministe québécois.

Colloque Femmes et enjeux féministes: partage de savoirs-2e éd.

L'IREF collabore à cet événement qui aura lieu les 5, 6 et 7 mars 2019 à l'UQAM

Le Collectif Femmes aux cycles supérieurs vous invite à la deuxième édition de son colloque qui se déroulera sur trois jours et comprends une programmation variées, contenant des présentations académiques, artistiques, deux conférences et un cocktail de fermeture!

L'horaire détaillé du colloque sera publié dans l'événement Facebook

etrefemmeauxcyclesduperieurs2 2019

Conférence-midi : «Brûle-t-on encore les sorcières? Panique morale autour des études de genre et de la sexualité au Brésil»

Jeudi 21 février 2019, 12h30-13h30, salle N-8150. Avec Débora Krischke Leitão, docteure en Anthropologie Sociale (2007), professeure au Département de Sciences Sociales et coordinatrice du Groupe de recherche sur les émotions et les réalités numériques de l’Université Federale de Santa Maria (Brésil).confBresil 21fevr2019

Archives

La doctorante en histoire Camille Robert et la professeure Louise Cossette sont citées dans un article de la Gazette des femmes sur l’anxiété de performance,  7 février 2019

Francine Descarries, professeure au Département de sociologie, est citée dans l’article «Allaiter jusqu'à deux ans: une charge ou un soulagement?», Huffington Post Québec, 7 février 2019

Marie-Andrée Roy, professeure au Département de sciences des religions, est interviewée à l’émission «L’heure du monde»,  à propos des agressions de sœurs par des prêtres, sur la Première chaîne d’Ici Radio-Canada, 6 février 2019

Rachel Chagnon, professeure au Département des sciences juridiques et directrice de l’IREF, est interviewée dans un reportage du Téléjournal d’Ici Radio-Canada sur la décriminalisation de la prostitution, 6 février 2019

Rachel Chagnon, professeure au Département des sciences juridiques et directrice de l’IREF, est interviewée dans un reportage du Téléjournal d’Ici Radio-Canada sur la décriminalisation de la prostitution, 6 février 2019

https://ici.radio-canada.ca/tele/le-telejournal-avec-celine-galipeau/site/segments/reportage/105146/prostitution-decriminalisation-realite-legalisation
Archives

 
IREF25 web