Équipes de rechercheLe souci de l'autre (care) comme système global d'intervention des organisations transnationales de femmes (France/Canada, 1880-1950)

Organisme subventionnaire : CRSH, Subvention ordinaire de recherche (2011-2014)
Chercheure : Yolande Cohen
Site web : http://www.hfgm.uqam.ca 

Étroitement lié à l’activité philanthropique, le souci des autres (care) est devenu en quelques décennies un système global d’intervention mis en place par des réseaux transnationaux, de femmes en particulier. L’histoire des régimes de citoyenneté signale l’importance de leur contribution à la vie politique occidentale au cours des années 1880-1950. La mobilisation de femmes au sein de mouvements transnationaux fondés à la fin du XIXe siècle, comme la Conférence universelle des Young Women's Christian Association (World YWCA) et le Conseil International des Femmes, témoigne d’une vision spécifique de leur intervention dans la sphère publique. Centrées sur leurs préoccupations à l’égard des populations vulnérables, ces organisations vont identifier des problèmes, élaborer des pratiques d’intervention et définir des formes alternatives de pouvoir politique. Les actions de ces femmes leur donnent un accès particulier au pouvoir politique établi sur le souci des autres, le bien-être social, la solidarité, et leur ont permis de développer une capacité d’agir collective (agency) aux niveaux national et international. Notre programme de recherche vise à faire l’histoire encore peu connue du rôle de ces organisations de femmes dans l’avènement d’une société de bien-être, en France et au Canada. Les deux grands réseaux internationaux et leurs branches nationales: le Conseil National des Femmes Françaises (créé en 1901), the National Council of Women of Canada (fondé en 1893) et les sections canadiennes et françaises du YWCA seront étudiés, en particulier la nature et les effets des liens transnationaux ainsi que l'adoption de nouvelles politiques publiques.

Pascale Navarro, membre associée de l'IREF, commente la polémique autour du spectacle «SLAV» dans sa chronique «Annulation du spectacle SLĀV. Admettre l’histoire, est-ce si difficile?»dans La Presse+, 5 juillet 2018

Rachel Chagnon, directrice de l’IREF et professeure au Département des sciences juridiques, était à l’émission «Plus on est de fous, plus on lit», pour définir la «complicité» sur la Première chaîne d’Ici Radio-Canada, 18 juin 2018 (à 14h09)

Le Prix du meilleur mémoire 2016-2017 en études féministes de Thomas Lafontaine, diplômé en études littéraires avec concentration en études féministes, fait l'objet d'un article dans l'Actualités UQAM «Un humour émancipateur», 13 Juin 2018

Martine Delvaux, membre professeure en études littéraires, s’entretient avec Nathalie Collard au sujet du livre «Bad féministe, une voix qui dérange» de Roxane Gay, La Presse +, 13 mai 2018

Entrevue avec notre membre Lucie Lamarche, spécialiste du droit de la protection sociale et professeure au département de sciences juridiques, dans le Magazine 100°, «Au Québec, qui protège le droit de tous à l’alimentation ?», 11 mai 2018

Louise Cossette, directrice de programmes à l’IREF et professeure au Département de psychologie, est citée dans l’article «Intérêt croissant pour les études féministes, même chez les hommes», Le Devoir, 3 mai 2018

Archives

 
IREF25 web