Équipes de rechercheLes femmes aînées immigrantes et leur rapport au vieillissement

Organisme subventionnaire : CRSH – Développement de partenariat (2011-2014)
Chercheures : Michèle Charpentier (UQAM), Anne Quéniart (UQAM) et Michèle Vatz-Laaroussi (U de Sherbrooke)
Partenaires : Fédération des femmes du Québec, Alliance des communautés culturelles pour l’Égalité dans la santé et les services sociaux (ACCÉSSS), Centre de recherche et d’expertise en gérontologie sociale (CREGES) du CSSS Cavendish-Centre affilié universitaire, et Relais-femmes.

Ce projet s’intéresse aux femmes aînées immigrantes (65 ans et plus ou grand-mères) et veut répondre à la question suivante : comment vivent-elles et perçoivent-elles le fait d’être une aînée, une personne âgée ou vieillissante dans la société québécoise d’aujourd’hui, et plus particulièrement à Montréal. Nous cherchons plus précisément à comprendre ce que représente le vieillissement pour ces femmes, à la fois 1) comme expérience personnelle (rapport au corps, à la santé, effet des stéréotypes sexuels et raciaux sur la construction de l’image de soi), 2) comme expérience familiale (rapport à la famille, place de la grand-maternité dans la définition de soi, rôles comme aînées dans les relations intergénérationnelles et la transmission des valeurs et de la mémoire familiale et culturelle), et 3) comme expérience sociale (impact des conditions de vie et/ou d’immigration dans leur perception du vieillissement, rapport à la société québécoise -expériences de discrimination, de solidarité). La recherche est donc originale à plus d’un titre : 1) Elle apportera des connaissances inédites sur un groupe social peu investigué, 2) Elle s’intéresse à un thème négligé dans la littérature, le vieillissement en lien avec la culture et l’ethnicité, en donnant la parole aux principales concernées et en mettant en lumière les aspects positifs du vieillissement, 3) Elle adopte un angle comparatif novateur.

Projet « S'ouvrir aux Amériques »

Dirigé par M. Bernard Duhaime, membre de l'IREF

Table-ronde réservée aux professionnels de la défense des droits humains, qui se tiendra à l’UQAM le 17 mai 2018, au A-1330 (pavillon Hubert-Aquin). Cette table-ronde sera suivie du lancement officiel du projet, ouvert au public, à partir de 16H30.

Détails de l'événement

***

Université féministe d'été de l'UdeLaval

Quelle égalité dans un contexte de diversité ?
Du 20 au 25 mai 2018
Université Laval

SAVIE-LGBTQ

Recherche partenariale
Université d'été Diversité sexuelle et pluralité des genres
du 4 au 8 juin à l'UQO

Archives

Francis Dupuis-Déri, professeur au Département de science politique et membre de l'IREF, est cité dans L'Humanité, France, le mercredi 9 mai 2018 dans un entretien réalisé par Grégory Marin avec Paolo Stuppia : «Le Black Bloc n'existe pas»

Camille Robert, membre étudiante de l'IREF et candidate au doctorat en histoire avec concentration en études féministes, sous la direction de Martin Petitclerc et Magda Fahrni, était invitée le 19 avril à l’émission Plus on est de fous, plus on lit! (ICI Radio-Canada Première) pour discuter du nouvel ouvrage Grève et paix. Une histoire des lois spéciales au Québec, de Martin Petitclerc et Martin Robert, qui vient de paraître chez Lux Éditeur.

Le segment peut être écouté à ce lien ici

Archives

 
IREF25 web