Équipes de rechercheLes femmes aînées immigrantes et leur rapport au vieillissement

Organisme subventionnaire : CRSH – Développement de partenariat (2011-2014)
Chercheures : Michèle Charpentier (UQAM), Anne Quéniart (UQAM) et Michèle Vatz-Laaroussi (U de Sherbrooke)
Partenaires : Fédération des femmes du Québec, Alliance des communautés culturelles pour l’Égalité dans la santé et les services sociaux (ACCÉSSS), Centre de recherche et d’expertise en gérontologie sociale (CREGES) du CSSS Cavendish-Centre affilié universitaire, et Relais-femmes.

Ce projet s’intéresse aux femmes aînées immigrantes (65 ans et plus ou grand-mères) et veut répondre à la question suivante : comment vivent-elles et perçoivent-elles le fait d’être une aînée, une personne âgée ou vieillissante dans la société québécoise d’aujourd’hui, et plus particulièrement à Montréal. Nous cherchons plus précisément à comprendre ce que représente le vieillissement pour ces femmes, à la fois 1) comme expérience personnelle (rapport au corps, à la santé, effet des stéréotypes sexuels et raciaux sur la construction de l’image de soi), 2) comme expérience familiale (rapport à la famille, place de la grand-maternité dans la définition de soi, rôles comme aînées dans les relations intergénérationnelles et la transmission des valeurs et de la mémoire familiale et culturelle), et 3) comme expérience sociale (impact des conditions de vie et/ou d’immigration dans leur perception du vieillissement, rapport à la société québécoise -expériences de discrimination, de solidarité). La recherche est donc originale à plus d’un titre : 1) Elle apportera des connaissances inédites sur un groupe social peu investigué, 2) Elle s’intéresse à un thème négligé dans la littérature, le vieillissement en lien avec la culture et l’ethnicité, en donnant la parole aux principales concernées et en mettant en lumière les aspects positifs du vieillissement, 3) Elle adopte un angle comparatif novateur.

Pascale Navarro, membre associée de l'IREF, commente la polémique autour du spectacle «SLAV» dans sa chronique «Annulation du spectacle SLĀV. Admettre l’histoire, est-ce si difficile?»dans La Presse+, 5 juillet 2018

Rachel Chagnon, directrice de l’IREF et professeure au Département des sciences juridiques, était à l’émission «Plus on est de fous, plus on lit», pour définir la «complicité» sur la Première chaîne d’Ici Radio-Canada, 18 juin 2018 (à 14h09)

Le Prix du meilleur mémoire 2016-2017 en études féministes de Thomas Lafontaine, diplômé en études littéraires avec concentration en études féministes, fait l'objet d'un article dans l'Actualités UQAM «Un humour émancipateur», 13 Juin 2018

Martine Delvaux, membre professeure en études littéraires, s’entretient avec Nathalie Collard au sujet du livre «Bad féministe, une voix qui dérange» de Roxane Gay, La Presse +, 13 mai 2018

Entrevue avec notre membre Lucie Lamarche, spécialiste du droit de la protection sociale et professeure au département de sciences juridiques, dans le Magazine 100°, «Au Québec, qui protège le droit de tous à l’alimentation ?», 11 mai 2018

Louise Cossette, directrice de programmes à l’IREF et professeure au Département de psychologie, est citée dans l’article «Intérêt croissant pour les études féministes, même chez les hommes», Le Devoir, 3 mai 2018

Archives

 
IREF25 web