Équipes de rechercheLes femmes aînées immigrantes et leur rapport au vieillissement

Organisme subventionnaire : CRSH – Développement de partenariat (2011-2014)
Chercheures : Michèle Charpentier (UQAM), Anne Quéniart (UQAM) et Michèle Vatz-Laaroussi (U de Sherbrooke)
Partenaires : Fédération des femmes du Québec, Alliance des communautés culturelles pour l’Égalité dans la santé et les services sociaux (ACCÉSSS), Centre de recherche et d’expertise en gérontologie sociale (CREGES) du CSSS Cavendish-Centre affilié universitaire, et Relais-femmes.

Ce projet s’intéresse aux femmes aînées immigrantes (65 ans et plus ou grand-mères) et veut répondre à la question suivante : comment vivent-elles et perçoivent-elles le fait d’être une aînée, une personne âgée ou vieillissante dans la société québécoise d’aujourd’hui, et plus particulièrement à Montréal. Nous cherchons plus précisément à comprendre ce que représente le vieillissement pour ces femmes, à la fois 1) comme expérience personnelle (rapport au corps, à la santé, effet des stéréotypes sexuels et raciaux sur la construction de l’image de soi), 2) comme expérience familiale (rapport à la famille, place de la grand-maternité dans la définition de soi, rôles comme aînées dans les relations intergénérationnelles et la transmission des valeurs et de la mémoire familiale et culturelle), et 3) comme expérience sociale (impact des conditions de vie et/ou d’immigration dans leur perception du vieillissement, rapport à la société québécoise -expériences de discrimination, de solidarité). La recherche est donc originale à plus d’un titre : 1) Elle apportera des connaissances inédites sur un groupe social peu investigué, 2) Elle s’intéresse à un thème négligé dans la littérature, le vieillissement en lien avec la culture et l’ethnicité, en donnant la parole aux principales concernées et en mettant en lumière les aspects positifs du vieillissement, 3) Elle adopte un angle comparatif novateur.

La 'psychologisation' des violences sexistes: histoire et enjeux

Conférence publique de Stéphanie Pache, PhD, MD, Post-doctorante, Département d’Histoire des Sciences, Université Harvard.

Mercredi 7 novembre 2018 de 15h30 à 17h30. Salle A-2660 du pavillon Hubert-Aquin à l'UQAM. Dans le cadre du Séminaire de 2e cycle de Yolande Cohen, FEM 7000-30, Automne 2018

Des voix qui s'élèvent

L'IREF est heureux de collaborer à la Journée d'étude «Des voix qui s'élèvent» organisée par le Département d'histoire de l'art de l'UQAM dans le cadre de l'exposition Soulèvements, présentée par la Galerie de l'UQAM et la Cinémathèque québécoise

Nos membres Thérèse St-Gelais, Véronique Leduc, Edith-Anne Pageot, Mélanie Millette et Julie Ravary-Pilon y participeront.

Jeudi 8 novembre 2018, 9 h - 17 h 30

ColloqueThereseWebMarie-Josée Saint-Pierre, Passages, 2008,
image tirée du film d'animation

Soutenance de Liza Petiteau

Liza Petiteau, membre IREF et candidate au doctorat en histoire de l'art avec concentration en études féministes, soutiendra sa thèse intitulée «Le vêtement, une interface stratégique pour les mises en scènes d'artiste féministes (2000-2010)»
Mardi 27 novembre 2018 à partir de 13h30
UQAM /changement de local : N-3785

Archives

Chiara Piazzesi, professeure au Département de sociologie et membre de l'IREF, participait le 31 octobre 2018 à l'émission Les Francs-Tireurs sur Télé-Québec pour y parler de la sexualité dans 20 ans

Sandrine Ricci, doctorante et chargée de cours à l’IREF, est citée dans l’article «L’UQAM critiquée pour sa gestion des plaintes de harcèlement sexuel», Le Devoir, 30 octobre 2018

Caterine Bourassa-Dansereau, professeure au Département de communication sociale et publique, signe avec Linda Crevier : «Les défis de la couverture des femmes en politique», Le Devoir, 29 octobre 2018

Rachel Chagnon, directrice de l’IREF et professeure au Département des sciences juridiques, est citée dans l’article «Que reste-t-il du marketing de genre ?», InfoPresse.com, 25 octobre 2018

Archives

 
IREF25 web