À propos de l'IREFPrésentation

Créé en 1990, l ’Institut de recherches et d’études féministes a pour mission de promouvoir et de développer la formation et la recherche féministes dans une perspective interdisciplinaire. Il constitue un regroupement de plus de 400 membres professeures, chercheures, chargées de cours, professionnelles, étudiantes et étudiants de l’UQAM, ainsi que des professeures et des membres associées.

Au chapitre de la formation, l’Institut propose plusieurs programmes pluridisciplinaires en études féministes : un certificat, une concentration de 1er cycle, une concentration de 2e cycle et une concentration de 3e cycle. Soixante-cinq cours dans une quinzaine de disciplines sont offerts en collaboration avec les départements de l’UQAM et rejoignent annuellement 1,500 étudiantes et étudiants.

Plus de 60 professeures-chercheures et de nombreuses équipes de recherche mènent des travaux de recherche sur les femmes, les féminismes et les rapports sociaux de sexe. Leurs thématiques portent notamment sur : citoyenneté, engagement social, démocratie; sexualités, violences, inégalités, articulation études-famille-travail.

Le champ des recherches féministes à l’UQAM est également enrichi par une pratique novatrice de partenariat avec des groupes de femmes qui se concrétise notamment par des formations, des expertises et des recherches-actions. Cette pratique partenariale prend particulièrement forme à travers le Protocole UQAM/Relais-femmes.

Table ronde: La Violence comme arme de peur: attentat à Polytechnique 30 ans plus tard»

Dans le cadre des activités de commémoration des 30 ans de la tuerie de Polytechnique, l'IREF organise le jeudi 5 décembre prochain une table ronde sur la violence comme arme de peur.
Jeudi 5 décembre 2019 de 17h30 à 19h
UQAM, Salle D-R200

devoirdememoire3

Archives

Isabelle Boisclair, membre associée, et Karine Rosso, chargée de cours à l’IREF, sont citées dans «Le livre québécois privilégie un genre», Le Devoir, 22 novembre 2019

Marilou Tanguay, doctorante en histoire avec concentration en études féministes, signe un article sur ses pratiques de recherche et d’utilisation des médias sociaux, dans le dossier «Médias sociaux» de la revue Découvrir publié par l’ACFAS, 21 novembre 2019

Yolande Cohen, professeure au Département d’histoire, Camille Robert, doctorante en histoire et Wildia Larivière, co-initiatrice de la section québécoise du mouvement Idle No More, étaient à l’émission «Plus on est de fous, plus on lit», pour y discuter de «L’histoire vue par des femmes: la colonisation du Canada», sur la Première chaîne d’Ici Radio-Canada, 19 novembre 2019

Les recherches de l’équipe d’Isabelle Plante, professeure au Département d’éducation et formation spécialisées, font l’objet de l’article «Rendement des élèves au secondaire: la force du groupe fait toute la différence», La Presse, 18 novembre 2019

- Isabelle Plante était aussi en entrevue à propos de «Éducation: la force d'une classe compte pour la réussite scolaire», Radio Énergie 94.3, 18 novembre 2019

Nora Nagels, professeure au Département de science politique, était en entrevue pour le segment «Evo Morales en exil: les raisons d’une fuite», à l’émission «Désaultels le dimanche», sur la Première chaîne d’Ici Radio-Canada, 17 novembre 2019

Archives

 
IREF25 web