• Logo du 30e anniversaire de l'IREF - 18 décembre 2020 - collaboration avec le Service des communications

8 mars à L’Institut de recherches et d’études féministes

Institut de recherches et d’études féministes (IREF) à l’UQAM

Communiqué de presse

Bientôt 1000 personnes diplômées et plus de 80 membres professeur.e.s

Montréal8 mars 2021- L’Institut de recherches et d’études féministes de l’UQAM célèbre cette année ses trente ans de formation et d’expertise en recherche

Bientôt 1000 personnes diplômé.e.s en études féministes à l’UQAM

L’IREF compte bientôt 400 personnes qui ont diplômées au certificat en études féministes auxquelles s’ajoutent plus de 550 attestations d’une concentration en études féministes. (https://iref.uqam.ca/diplome-e-s/ )

Plus de 80 membres professeur.e.s et professeur.e.s associé.e.s à son actif

L’IREF possède des ancrages dans un grand nombre de disciplines qui couvrent des réalités et des besoins diversifiés. L’une des richesses des études féministes à l’UQAM est de constituer une discipline au carrefour des savoirs, au sein de laquelle l’interdisciplinarité permet de se pencher aussi bien sur des enjeux liés à la santé qu’aux questions littéraires, sociales et politiques. (https://iref.uqam.ca/membres/professeur-e-s/)

À l’affût des champs de recherches innovantes

Selon Thérèse St-Gelais, professeure au Département d’histoire de l’art et directrice actuelle de l’institut : « l’IREF est un lieu de circulation des savoirs féministes qui participe à la signature de notre institution, un lieu où la formation en études féministes consolide notre place au sein des universités québécoises tout en prenant soin, comme nous le faisons déjà, de demeurer à l’affût des champs de recherches innovantes qui nous gardent toujours en action et ce faisant, nous préservent de l’institutionnalisation des savoirs. »

Depuis trente ans, l’IREF s’engage à soutenir les personnes étudiantes et les chercheur.e.s dont l’objectif est de mettre en avant des savoirs plus inclusifs et pluriels.

Depuis le début des années 1980, les études féministes font partie du paysage universitaire québécois. Si elles s’attachaient il y a trente ans à produire des savoirs autour de la condition des femmes, elles ont élargi depuis le spectre de la discipline et constitué un champ de connaissances variées ancrées dans les enjeux de société actuels. Partant d’une mineure en études féministes, l’IREF s’est enrichi d’un certificat et d’une concentration aux trois cycles. Des études féministes en regard de la culture populaire, de l’islam, de l’antiracisme, pour ne nommer que ces thématiques (https://iref.uqam.ca/cours-fem/), l’IREF s’est avéré chef de file dans la francophonie quant à la création d’une discipline universitaire reconnue avec ses propres concepts et ses analyses novatrices aux plans social et culturel.

-30-

Pour renseignements : Caroline Désy, responsable des communications à l’IREF (desy.caroline@uqam.ca) https://iref.uqam.ca/

Institut de recherches et d’études féministes

Créé en 1990, l’Institut de recherches et d’études féministes a pour mission de promouvoir et de développer la formation et la recherche féministes dans une perspective interdisciplinaire. Il constitue un regroupement de plus de 660 membres professeur·e·s, chercheur·e·s, chargé·e·s de cours, professionnel·le·s, étudiant·e·s de l’UQAM, ainsi que des professeur·e·s et des membres associé·e·s.

Coordonnées

Institut de recherches et d’études féministes
Local VA-2200
210, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec) H2X 1L1