• WWKARMY, performance du collectif WWKA (Women With Kitchen Appliances) présentée en 2008 au Musée d’art contemporain de Montréal dans le cadre de la Triennale québécoise : Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme.
    Crédit Photo : Guy L’Heureux.

Nouveaux cours en études féministes au 1er cycle (Hiver 2021)

3 cours FEM300X : Problématiques en études féministes, portant sur un aspect théorique, historique, sur une problématique ou une tendance en études féministes seront enseignés en ligne à l’UQAM cet hiver 2021:

  1. FEM300A: MOUVEMENTS SOCIAUX ET RESEAUX FEMINISTES (NOUVEAU AU CAMPUS LONGUEUIL)

Hiver 2021 – Samedi 9h30-12h30

Description du cours: Les mouvements sociaux et réseaux féministes seront abordés – ou à tout le moins situés – à partir des proto-féministes du XVIIIe siècle, mais seront essentiellement étudiés dans le contexte des nouveaux mouvements sociaux et des activismes actuels (dix dernières années). Ce cours souhaite explorer les grands enjeux propres aux mouvements féministes occidentaux, et surtout nord-américains, dont leurs modes d’organisation, les trajectoires militantes ainsi que les critiques faites à l’universalisme du féminisme blanc et occidental. Le rôle du conflit, la question de « genre et militantisme », ainsi que les alliances et tensions qui agissent sur et au sein des mouvements féministes seront également abordés. Ce sont les généalogies féministes qui nous interpellent (transmission, liens, reconstruction) ainsi que les pratiques et discours actuelsqui changent le monde….

2. FEM300G: INTRODUCTION AUX ÉCOFÉMINISMES (NOUVEAU COURS)

Hiver 2021 – Mardi 14h-17h

Description du cours: Ce cours d’introduction aux écoféminismes permet de se familiariser avec les enjeux environnementaux et écologiques à travers les analyses féministes, écologistes, décoloniales et antispécistes. Il s’articule autour des différentes pistes théoriques, militantes et artistiques produites par le mouvement écoféministe pour repenser la crise climatique ainsi que pour comprendre et lutter contre les inégalités et les injustices environnementales et sociales. Ce cours analyse également les impacts des changements climatiques au Québec et à l’international avec une perspective féministe. Les éthiques du « care » et les luttes des femmes autochtones sont aussi abordées à l’aune de la pensée et des mouvements écoféministes.

3. FEM300H: FÉMINISMES ET ANTIRACISMES (NOUVEAU COURS)

Hiver 2021 – Lundi 9h30-12h30

Description du cours: Ce cours vise à faire connaître et comprendre les articulations entre les théories féministes et les théories antiracistes. Il définit le féminisme hégémonique occidental et présente, entre autres, les spécificités du sexisme antisémite, islamophobe et anti-noir. En s’inscrivant dans l’histoire des critiques féministes postcoloniales et décoloniales, il couvre les effets qu’occasionnent le colonialisme et l’impérialisme sur les rapports sociaux de sexe, les constructions du genre et la constitution sociale des races, incluant la blanchité. Ce cours présente des figures importantes de l’imbrication entre féminisme et antiracisme, notamment de l’afroféminisme, du féminisme chicana, des féministes autochtones et du queer of color dans une perspective interdisciplinaire.

Institut de recherches et d’études féministes

Créé en 1990, l’Institut de recherches et d’études féministes a pour mission de promouvoir et de développer la formation et la recherche féministes dans une perspective interdisciplinaire. Il constitue un regroupement de plus de 500 membres professeures, chercheures, chargées de cours, professionnelles, étudiantes et étudiants de l’UQAM, ainsi que des professeures et des membres associées.

Suivez-nous

Coordonnées

Institut de recherches et d’études féministes
Local VA-2200
210, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec) H2X 1L1