• WWKARMY, performance du collectif WWKA (Women With Kitchen Appliances) présentée en 2008 au Musée d’art contemporain de Montréal dans le cadre de la Triennale québécoise : Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme.
    Crédit Photo : Guy L’Heureux.

«De la grippe espagnole à la COVID-19» Magda Fahrni dresse des parallèles entre les deux pandémies

L’historienne et membre professeure de l’IREF Magda Fahrni dans les Actualités UQAM : «Le souvenir de cette pandémie, la plus meurtrière de l’histoire moderne, est bien ancré dans notre imaginaire collectif, souligne la professeure du Département d’histoire Magda Fahrni. On avait déjà connu des épidémies d’influenza avant 1918, comme celle de 1888, mais aucune n’avait eu l’ampleur de la grippe espagnole» lire la suite de l’article

Institut de recherches et d’études féministes

Créé en 1990, l’Institut de recherches et d’études féministes a pour mission de promouvoir et de développer la formation et la recherche féministes dans une perspective interdisciplinaire. Il constitue un regroupement de plus de 400 membres professeures, chercheures, chargées de cours, professionnelles, étudiantes et étudiants de l’UQAM, ainsi que des professeures et des membres associées.

Suivez-nous

Coordonnées

Institut de recherches et d’études féministes
Local VA-2200
210, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec) H2X 1L1