Choisir les études féministesChoisir les études féministes

Certificat en études féministes

L'objectif principal du certificat (10 cours-30 crédits) est d’offrir une formation pluridisciplinaire qui permet l’acquisition de connaissances théoriques et appliquées sur les femmes, les féminismes et les rapports sociaux de sexe.

Voir le programme d'étude du certificat

Les étudiantes et étudiants qui souhaitent intégrer une concentration dans le cadre de leur programme de baccalauréat, de maîtrise ou de doctorat doivent communiquer avec l’assistante de programmes à l’IREF ( iref@uqam.ca ). Cette démarche est essentielle pour faire reconnaître la concentration et recevoir une attestation d’études émise par le Registariat.


Concentration de 1er cycle

La concentration en études féministes (6 cours-18 crédits) est accessible à toute personne inscrite à un programme de baccalauréat, pourvu que la structure de son programme le permette (cours à suivre hors du champ de spécialisation et cours libres).

Voir le programme d'étude du premier cycle


Concentration de 2e cycle

Réalisée dans le cadre des activités de la maîtrise, la concentration (2 cours-6 crédits + les crédits affectés à la réalisation du mémoire) favorise le développement d’une réflexion théorique et l’utilisation d’approches féministes dans le projet de recherche de l’étudiante, l’étudiant. La concentration donne accès à une formation multidisciplinaire en études féministes.

Les programmes de maîtrise qui intègrent la concentration sont les suivants :

  • Communication
  • Études littéraires
  • Histoire
  • Histoire de l'art
  • Sexologie
  • Sociologie
  • Science politique
  • Sciences des religions
  • Travail social
Voir le programme d'étude du deuxième cycle


Concentration de 3e cycle

Réalisée dans le cadre des activités du doctorat, la concentration (1 cours-3 crédits + les crédits affectés à la réalisation de la thèse) offre une spécialisation en études féministes à l'intérieur des programmes de doctorats spécifiques.

Les huit programmes de doctorat qui intègrent la concentration sont les suivants :

  • Études littéraires
  • Histoire
  • Histoire de l'art
  • Psychologie
  • Science politique
  • Sciences des religions
  • Sociologie
Voir le programme d'étude du troisième cycle

Une marche, deux parcours. À la mémoire des femmes de Polytechnique

Le 6 décembre 1989, la tragédie de l’École Polytechnique de Montréal a plongé le Québec dans le désarroi, touchant les femmes et les communautés universitaires à travers le monde. 14 femmes ont été tuées parce qu’elles avaient choisi d’occuper un espace traditionnellement réservé aux hommes. L’événement commémoratif Une marche, deux parcours. À la mémoire des femmes de Polytechnique vise à souligner que leurs initiatives et leurs contributions, même interrompues, participent à l’histoire de Montréal. Le 16 et 30 novembre 2019, de 13 h à 19 h, au Palais de Justice de Montréal (16 novembre) et au Centre Never Apart (30 novembre)

1marche2parcours

Lancement et table ronde sur féminisme et l’abolitionnisme pénal

Lancement et table ronde jeudi 21 novembre à 18h à la librairie L'Euguélionne.

pour elles toutes 21nov2019

Archives

Martine Delvaux, professeure au Département d’études littéraires, signe «Le mecs club», dans La Presse+, 20 octobre 2019

- Elle était à l’émission «Tout le monde en parle», pour y parler de son nouvel essai, Ici Radio-Canada télé, 20 octobre 2019

- Elle était aussi en entrevue à l’émission «Le 15-18» pour y parler des commentaires haineux reçus suite à son passage à «Tout le monde en parle», sur les ondes de la Première chaîne d'Ici Radio-Canada, 21 octobre 2019

- Et à l’émission «Pénélope» sur la Première chaîne d’Ici Radio-Canada, 23 octobre 2019

- En entrevue sur TV5 Monde, 24 octobre 2019

Notre membre associé Michaël Lessard signe «Avoir le droit de définir sa mort?»
Le Devoir, 21 octobre 2019

Nora Nagels, professeure au Département de science politique, est citée dans l’article «Bolivie: Evo Morales en route vers un 4e mandat dans la controverse», Ici Radio-Canada Information, 19 octobre 2019

Yolande Cohen, professeure au Département d'histoire et membre de l'IREF, était en entrevue à «Plus on est de fous, plus on lit» à propos de son tout dernier ouvrage, sur la Première chaîne d'Ici Radio-Canada, 17 octobre 2019

Francis Dupuis-Déri, professeur au Département de science politique, signe «Il ne faut jamais lire les commentaires», sur Ricochet, 16 octobre 2019

Archives

 
IREF25 web