Archives - actualitésFEM300E-10 «Féminismes et culture populaire»

NOUVEAU COURS: FEM300E-10 «Féminismes et culture populaire»

L’IREF offrira un nouveau cours à contenu variable à l’hiver 2019 qui s’inscrit dans le bloc 3 «Représentations du féminin» du Certificat en études féministes (Programme 4014) Cours à l’UQAM le lundi de 18h00 à 21h00 du 7 janvier 2019 au 18 avril 2019

rosie riveter FEM300E Domaine public Wikipedia JHowardMillerImage : Domaine public / Wikipedia / J. Howard Miller

Ce nouveau cours offert par l’Institut de recherches et d’études féministes de l’UQAM est ouvert à toutes les personnes inscrites en études féministes ainsi qu’aux autres étudiant.e.s à la recherche d’un cours analysant les représentations contemporaines de la culture populaire en Amérique du Nord selon des perspectives féministes.

Inscrivez-vous à ce cours sur votre portail étudiant à partir du 22 octobre 2018
ou en écrivant à iref@uqam.ca

Description
Ce cours se tourne vers l’étude des représentations du sexe et du genre dans la culture populaire, particulièrement telle qu’elle se déploie sur la scène contemporaine. Ce cours propose une introduction aux cultural studies et aux gender studies, tout en s’articulant autour d’une variété d’approches théoriques (théories féministes, critique gaie et lesbienne, théorie queer). Il sera question d’étudier divers objets issus des industries culturelles (film, série, livre à succès, roman graphique, littérature pour adolescent.e.s, zine, vlog et blog, jeu vidéo, réseaux sociaux, mode) et de les envisager comme des textes sur lesquels les étudiant.e.s seront encouragé.e.s à développer un regard critique afin de réfléchir au rôle qu’ils jouent dans l’élaboration des pensées féministes contemporaines. Tout en s’attardant à la définition même du populaire (qu’est- ce que le populaire ? qu’est-ce que la culture pop ? par qui et pour qui se crée-t-elle ?), le cours privilégie une approche intersectionnelle qui tient compte des limites qu’atteint parfois la culture pop en matière de diversités de classes, de genres, de sexes. Les lectures théoriques et les œuvres étudiées mettront en lumière ces tensions souvent inhérentes aux discours produits à même la culture populaire.

Pourquoi ce cours ?
FEM300E-10 « Féminisme et culture populaire » émerge à la confluence de la multiplication des mobilisations sociales féministes comme #BeenRapedNeverReported / #AgressionNonDenoncee ou #MeToo / #MoiAussi relayées massivement par les nouveaux médias, et d’une certaine peopolisation des féminismes dans les médias mainstream et par diverses industries culturelles. En effet, malgré le backlash des années 1980 et 1990, les quinze dernières années témoignent d’une résurgence graduelle des pensées féministes dans le discours contemporain nord-américain, particulièrement dans les diverses sphères de la culture pop. Que ce soit dans l’univers de la mode, en publicité, au cinéma, à la télévision ou sur les réseaux sociaux, les féminismes et ses nomenclatures occupent plus que jamais l’imaginaire collectif et l’espace public. Ainsi, ce cours cherche à la fois à inscrire les féminismes dans une pensée de la culture populaire tout en appréhendant l’engouement actuel entourant cette inscription.

Accueil au Certificat en études féministes

Aux nouvelles personnes inscrites cet automne 2019 au Certificat en études féministes: les séances d'accueil sont les 29 et 30 août de 14h à 17h. Consultez votre adresse courriel UQAM pour les détails de l'invitation.

Colloque «Résistance des femmes dans les Amériques»

2e édition du colloque intitulé « Résistances des femmes autochtones dans les Amériques » qui se tiendra les 4, 5 et 6 septembre 2019 à l’Agora Hydro-Québec (CO-R500), Pavillon Cœur des sciences, UQAM, Tiohtiá:ke (Montréal). La première édition du Colloque Résistances a eu lieu dans le cadre du CIRFF 2018 à Paris.

colloqueautochtone resistance3p

Graphisme: Meky Ottawa

Conférence-midi «Deux femmes sur le trône d'Égypte»

confpharaonne sept2019 p3 detail

**salle R-4240 du pavillon des Sciences de la gestion de l'UQAM**

Archives

Micheline Labelle, membre honoraire de l’IREF, est citée dans «À l'aide, mon meilleur ami est raciste !», La Presse+, 10 août 2019

Line Chamberland, professeure au Département de sexologie, est citée dans «Corporatisme gai et fierté de façade: où est la limite?», Ici Radio-Canada Nouvelles, 9 août 2019

Carolle Simard, professeure au Département de science politique, est citée dans l’article «Publicités sur Facebook: les partis abattent leurs cartes», La Presse, 9 août 2019

Elle est aussi citée dans «Affaire SNC-Lavalin: Trudeau ne s'excuse pas», La Presse +, 15 août 2019

Notre membre doctorante Camille Robert est citée dans «Quand la charge mentale ne prend pas de vacances», Ici Radio-Canada Nouvelles, 8 août 2019

Martine Delvaux, professeure au Département d'études littéraires, signe dans le numéro d’été 2019 d’À bâbord ! un texte sur les ados militantes

Rachel Chagnon, professeure au Département des sciences juridiques et directrice de l’IREF, était en entrevue au «15-18» sur la Première chaîne d’Ici Radio-Canada, à propos de l’augmentation du dévoilement des agressions sexuelles, 22 juillet 2019 (16h13). Elle était aussi au téléjournal d’Ici Radio-Canada du 22 juillet sur le même sujet

Notre diplômée Andréanne Bissonnette est citée dans l’article «Avortement: nouvelles questions et vieux démons», Le Devoir, 20 juillet 2019

Martine Delvaux, professeure au Département d’études littéraires et membre de l’IREF, est citée dans l’article «Netflix supprime la scène de suicide de 13 reasons why», Le Devoir, 17 juillet 2019

Notre membre doctorante Véronique Pronovost est citée dans «Vincent Guzzo défend son choix de présenter le film Unplanned», Ici Radio-Canada Information, 10 juillet 2019 et en entrevue dans « Unplanned » : une controverse à l’affiche

Archives

 
IREF25 web