Chantal Francoeur

École des médias

Poste : Professeure

Courriel : francoeur.chantal@uqam.ca

Téléphone : (514) 987-3000 poste 6850

Local : J-3280


Informations générales

Cheminement académique

12 avril 2011
Doctorat, Communication Studies, Université Concordia
Titre de la thèse: Choc des cultures, contre-discours et adaptation: l'intégration, le régime de vérité radio-canadien.

2001
Maîtrise en Media Studies, Université Concordia
Titre de la thèse: Ethnographie journalistique au Sommet des peuples des Amériques.

Autres :
Diplôme du Barreau du Québec
Baccalauréat en droit, Université de Montréal
Certificat en andragogie, Université de Rimouski

Liens d’intérêt

  • Aucune donnée disponible pour cette section.

Projets de recherche en cours

  • Les nouveaux formats journalistiques audios

    « Les nouveaux formats journalistiques audios », recherche financée par le PAFARC et le Comité de recherche-création de l'École des médias

  • Convergence et divergence

    « Convergence et divergence : nouvelle approche de recherche sur les liens entre les relations publiques et le journalisme », recherche financée par le CRSH.

Partenaires (organismes, entreprises)

  • Aucune donnée disponible pour cette section.

Affiliations externes principales

  • Aucune donnée disponible pour cette section.
Enseignement et supervision

Cours

Direction de thèses et de mémoires (Depuis 2006) et d’essais doctoraux (depuis 2014)

Publications

Publications

  • Francoeur, C. (2018). Les pratiques et les discours des relationnistes média au Québec : dans les marges de la transparence, la rigueur, la diligence et l’équité. Revue française des sciences de l’information et de la communication, (12). http://dx.doi.org/10.4000/rfsic.3479.
  • Francoeur, C. (2018). L’augmentation de contenu venant des relations publiques dans les nouvelles québécoises entre 1988 et 2016 : le cas de six quotidiens. Communiquer, (23), 61–79. http://dx.doi.org/10.4000/communiquer.2961.
  • Francoeur, C. (2017). Convergence : comment le travail des journalistes gravite autour des professionnels de la communication. Revue française des sciences de l’information et de la communication, (10). http://dx.doi.org/10.4000/rfsic.2787.
  • Francoeur, C. (2017). Journalistes et relationnistes. Une relation obligée où les journalistes s’aménagent des espaces d’autonomie. Sur le journalisme/About journalism/Sobre jornalismo, 6(1), 144–157. Récupéré de http://surlejournalisme.com/rev/index.php/slj/article/view/296.
  • Francoeur, C. (2016). Maintaining the Boundaries: The Interpretive Repertoires Journalists use to Differentiate Themselves from the Public Relations Industry. Brasilian Journalism Research, 12(3), 56–73. Récupéré de https://bjr.sbpjor.org.br/bjr/article/view/895.
  • Boulay, S. et Francoeur, C. (2014). Donner priorité aux données : adopter l’induction au cours d’une recherche sur les relations publiques et le journalisme. Approches Inductives, 1(1), 38–69. http://dx.doi.org/10.7202/1025745ar.
  • Francoeur, C. (2014). Les répertoires interprétatifs des journalistes discutant de leurs liens avec les relations publiques : les paradoxes et contradictions réconciliés. Communication et organisation, (46), 225–248. Récupéré de http://communicationorganisation.revues.org/4801.
  • Francoeur, C. (2013). Les journalistes, des super citoyens qui s'abstiennent? Éthique publique, 15(1). http://dx.doi.org/10.4000/ethiquepublique.1083.
  • Francoeur, C. (2012). Informer ou in-former : les formats journalistiques au service du statu quo. COMMposite, 15(1-2). Récupéré de http://www.commposite.org/index.php/revue/article/view/127.
  • Francoeur, C. (2017). Les relations publiques, une puissance concrète occupant le discours journalistique. Dans N. Broustau et C. Francoeur (dir.). Relations publiques et journalisme : dynamiques de collaboration, de conflit et de consentement. Québec : Presses de l'Université du Québec.
  • Francoeur, C. (2017). Quand les relationnistes repoussent les frontières les séparant du journalisme. Dans A. Poitras (dir.). L'état du Québec 2017 (p. 185–192). Montréal : Del Busso.
  • Francoeur, C. (2016). Rendering the Post-Integreation Newsroom Right Side Up. Dans M. Gasher, C. Brin, C. Crowther, G. King, E. Salamon et S. Thibault (dir.). Journalism in Crisis : Bridging Theory and Practice for Democratic Media Strategies in Canada. Toronto : University of Toronto Press.
  • Francoeur, C. (2015). A Foucauldian foray into how power operates when journalists and public relations officers meet. Dans G. Allan, S. Craft, C. Waddell et M.-L. Young (dir.). Towards 2020 : new directions in journalism education (p. 28–45). Ryerson Journalism Research Centre. Récupéré de http://ryersonjournalism.ca/2014/11/18/toward-2020-new-directions-in-journalism-education-journal/.
  • Francoeur, C. (2015). Pluralisme des formats journalistiques pour illustrer une réalité complexe : l’exemple d’un reportage multipiste sur la convergence. Dans E. George (dir.). Concentration des médias, changements technologiques et pluralisme de l'information (p. 269–). Québec : Presses de l’Université Laval.
  • Bastien, F., Beaugrand-Champagne, P. et Francoeur, C. (2014). Analyse des entrevues. Dans D. Giroux et S. Charlton (dir.). Les médias et la crise étudiantes : traitement du conflit par les réseaux de télévision. Centre d'études des médias de l'Université Laval.
    Notes: Rapport de recherche
  • Francoeur, C. (2014). Qui raconte quelle histoire sur quelle plateforme? Dans N. Baillargeon (dir.). Mutations de l'univers médiatique : médias traditionnels et nouveaux (p. 127–136). Montréal : M Éditeur.
  • Francoeur, C. et Degand, A. (2012). L'organisation interne des rédactions en ligne. Dans A. Degand et B. Grevisse (dir.). Journalisme en ligne : pratiques et recherches (1re éd.). Bruxelles : De Boeck.
  • Francoeur, C. (2014). Adopter la convergence ou adapter la convergence : le cas du radiodiffuseur public canadien. Dans Actes du colloque : Concentration de la propriété des médias, changements technologiques et pluralisme de l’information, Université du Québec à Montréal, 26-27 septembre 2013 (p. 69-74). Montréal: CRISIS. Récupéré de http://www.cricis.uqam.ca/IMG/pdf/CRICIS_Actes_Colloque_concentration_et_pluralisme_VF.pdf.
  • Francoeur, C. (2013). De praticien à chercheur critique à militant : la crédibilité dans l'approche critique. Dans Colloque du GRICIS : Où (en) est la critique en communication ?, mai 2012. Récupéré de http://www.archipel.uqam.ca/5573/1/francoeur.pdf.
    Notes: Organisé par le GRICIS à l'ACFAS
  • Francoeur, C. (2011). Nouvelle mode : convergence et hiérarchie journalistique. Dans Actes du colloque international : changements structurels dans le journalisme, Brasilia (Brésil). Université de Brasilia, Réseaux d'études sur le journalisme.
Communications

Communications

  • "Journaliste audio en quête de sens, de sons, de signes". Colloque international Pionniers-innovation création média, UQAM, 16 mai 2012
  • « La presse francophone québécoise et le `discours officiel' ». 4e journées d'études JADN, Journalisme à l'heure du numérique « Nouvelles pratiques et nouveaux défis » Montréal, UQAM (mai 2017).
  • « Formatage clé en main : un début d'explication au fort pourcentage de contenu venant des relations publiques dans les informations journalistiques ». Congrès de l'ACFAS, Université McGill (mai 2017).
  • « Les journaux quotidiens, un objet culturel d'intérêt public ? » Conférencière invitée, IRIS Urbanisation culture et société, Chaire Fernand Dumont sur la Culture, Montréal, 25 janvier 2017.
  • « Le numérique et son effet sur la frontière poreuse entre journalisme et relations publiques ». Présentation au 84e congrès de l'Acfas dans le cadre du colloque « [Méta]morphoses numériques de la culture et des médias » Montréal, UQAM, mai 2016.
  • « Who's the boss ? », Conférence organisée par le CCJBS (Canadian Centre for Journalism and Broadcasting Studies). Conférencière invitée, 5 février 2016.
  • « Journaliste et journalisme radio fragmentés. » Présentation à la conférence « Radioactif : De la pratique à la fabrique de la radio au Québec », Québec, Université Laval, 28 novembre 2014..
  • « Il n'y a pas de journalisme sans relations publiques ». Présentation à l'Acfas dans le cadre du colloque « Relationnistes, journalistes, attachés politiques et spécialistes du marketing : opposants, concurrents, partenaires? » Montréal, université Concordia, mai 2014.
  • « Foucault to analyze power relationships between PR professionals and journalists? » Présentation à la conférence « Toward 2020 : New Directions in Journalism Education ». Ryerson University, Toronto, 31 mai 2014.
  • « Faut-il avoir peur de la convergence ? » Cégep de Jonquière, Carrefour de rencontres entre étudiants et professionnels, 4 décembre 2013.
Réalisations

Réalisations

  • Aucune donnée disponible pour cette section.
Distinctions

Prix et distinctions

  • Aucune donnée disponible pour cette section.
Services à la collectivité

Services à la collectivité

Aucune donnée disponible pour cette section.

Accueil au Certificat en études féministes

Aux nouvelles personnes inscrites cet automne 2019 au Certificat en études féministes: les séances d'accueil sont les 29 et 30 août de 14h à 17h. Consultez votre adresse courriel UQAM pour les détails de l'invitation.

Colloque «Résistance des femmes dans les Amériques»

2e édition du colloque intitulé « Résistances des femmes autochtones dans les Amériques » qui se tiendra les 4, 5 et 6 septembre 2019 à l’Agora Hydro-Québec (CO-R500), Pavillon Cœur des sciences, UQAM, Tiohtiá:ke (Montréal). La première édition du Colloque Résistances a eu lieu dans le cadre du CIRFF 2018 à Paris.

colloqueautochtone resistance3p

Graphisme: Meky Ottawa

Conférence-midi «Deux femmes sur le trône d'Égypte»

confpharaonne sept2019 p3 detail

**salle R-4240 du pavillon des Sciences de la gestion de l'UQAM**

Archives

Martine Delvaux, professeure au Département d’études littéraires et auteure, a participé à la discussion «Pour ou contre le mot “autriceˮ ?», à l’émission «Plus on est de fous, plus on lit», sur la Première chaîne d’Ici Radio-Canada, le 21 août 2018

Sandrine Bourget-Lapointe, assistante à l’IREF et formatrice en écriture inclusive, est citée dans l’article «Montréal utilisera une rédaction “non sexisteˮ dans ses communications», Journal Métro, 20 août 2019

L'essai «La crise de la masculinité» de Francis Dupuis-Déri, professeur au Département de science politique, est mentionné dans la liste «#MeToo en France: retour sur les essais et récits marquants de l’année», Mediapart, 20 août 2019

Manon Bergeron, professeure au Département de sexologie, était en interview à l’émission «Le 15-18» à propos des violences sexuelles, sur la Première chaîne d’Ici Radio-Canada, 19 août 2019 (à 5:10 du reportage)

Line Chamberland, professeure au Département de sexologie et titulaire de la Chaire de recherche sur l’homophobie, est citée dans «Des dizaines de milliers de personnes au défilé de la Fierté à Montréal», Ici Radio-Canada Nouvelles Grand Montréal, 18 août 2019

Micheline Labelle, membre honoraire de l’IREF, est citée dans «À l'aide, mon meilleur ami est raciste !», La Presse+, 10 août 2019

Line Chamberland, professeure au Département de sexologie, est citée dans «Corporatisme gai et fierté de façade: où est la limite?», Ici Radio-Canada Nouvelles, 9 août 2019

Carolle Simard, professeure au Département de science politique, est citée dans l’article «Publicités sur Facebook: les partis abattent leurs cartes», La Presse, 9 août 2019

Elle est aussi citée dans «Affaire SNC-Lavalin: Trudeau ne s'excuse pas», La Presse +, 15 août 2019

Notre membre doctorante Camille Robert est citée dans «Quand la charge mentale ne prend pas de vacances», Ici Radio-Canada Nouvelles, 8 août 2019

Martine Delvaux, professeure au Département d'études littéraires, signe dans le numéro d’été 2019 d’À bâbord ! un texte sur les ados militantes

Archives

 
IREF25 web