• Crédit Photo : Services des communications et du recrutement UQAM

Anahi Morales-Hudon gagnante du Prix de publication du meilleur mémoire de maîtrise – concentration études féministes pour l’année 2007

C’est à l’unanimité que les membres du jury ont décerné le prix du meilleur mémoire de maîtrise-concentration études féministes à Anahi Morales Hudon, diplômée à la maîtrise en science politique. Celle-ci était dirigée par la professeure Micheline de Sève. Le mémoire s’intitule Théorisations féministes d’une citoyenneté plurielle : paradoxes et tension de l’inclusion des femmes, cherchant à dépasser le dilemme entre universalisme et particularisme qui polarise les théories féministes de la citoyenneté, le mémoire propose d’analyser les propositions conceptuelles qui visent une citoyenneté inclusive tout en conservant l’horizon d’égalité comme idéal politique. Cette reconfiguration théorique de la citoyenneté est analysée à la lumière des formes émergentes d’action politique que mettent de l’avant les femmes autochtones au Chiapas, Mexique.

L’annonce du prix a été faite lors de l’Assemblée générale des membres tenue le jeudi 22 mai 2008. Le mémoire sera publié à l’automne 2008 dans les Cahiers de recherche de l’IREF.

Sous la coordination de la directrice de l’Institut, Marie-Andrée Roy, le comité était composé de Rachel Bédard, directrice éditoriale aux Éditions du remue-ménage, Anita Caron et Simone Landry, professeures honoraires.

Étaient également en lice pour le prix :

  • Mélissa Blais, Maîtrise en histoire
    « Entre la folie d’un seul homme et les violences faites aux femmes : la mémoire collective du 6 décembre 1989 »
    Direction : Magda Fahrni 
  • Mélanie Dubois, Maîtrise en sciences des religions
    « L’exclusion des femmes des ministères catholiques : une discrimination basée sur le sexe »
    Direction : Jean-Jacques Lavoie
  • Élise Guillemette, Maîtrise en études littéraires
    « L’ironie au féminin dans The Penelopiad de Margaret Atwood et Unlessde Carol Shields »
    Direction : Lori Saint-Martin
  • Carolina Iacovino, Maîtrise en sociologie
    « La maternité socialisée : l’engagement politique des femmes piqueteras en Argentine »
    Direction : Victor Armony
  • Véronique Labelle, Maîtrise en science politique
    « Pour un débat éthique sur la prostitution: le cas de la Suède »
    Direction : Micheline de Sève
  • Annie Rousseau, Maîtrise en études littéraires
    « Le bruit du monde suivi de S’attacher et S’arracher »
    Direction : Louise Dupré
  • Julie Théroux-Séguin, Maîtrise en science politique
    « L’unité, la binarité, la multiplicité. Une approche postmoderne et postcoloniale du féminisme »
    Direction : Micheline de Sève

Institut de recherches et d’études féministes

Créé en 1990, l’Institut de recherches et d’études féministes a pour mission de promouvoir et de développer la formation et la recherche féministes dans une perspective interdisciplinaire. Il constitue un regroupement de plus de 500 membres professeures, chercheures, chargées de cours, professionnelles, étudiantes et étudiants de l’UQAM, ainsi que des professeures et des membres associées.

Suivez-nous

Coordonnées

Institut de recherches et d’études féministes
Local VA-2200
210, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec) H2X 1L1