• BiblioFEM* - le portail bibliographique des références en études féministes

Étiquette : études féministes

AGA IREF – vote étudiant·e de 2e cycle au Conseil de l’IREF (06-10-2023)

 AVIS AUX ÉTUDIANTS·E·S DE 2e CYCLE EN ÉTUDES FÉMINISTES

 APPEL DE MISE EN CANDIDATURE pour la période du 2023 à 2025

 Un·e représentant·e étudiant·e de 2e cycle au Conseil de l’IREF


Peut poser sa candidature comme représentant·e étudiant·e, toute personne inscrite à l’UQAM à la maîtrise et à la concentration de 2e cycle en études féministes (F003). La personne est nommée pour un mandat de deux ans, renouvelable une fois. Cette participation au Conseil de l’IREF est rémunérée (4 rencontres par année).

Je m'appelle Gaëlle Magne (pronom elle). Je suis travailleuse sociale depuis 1 an, et étudiante à la Maîtrise en travail social incluant une Concentration en études féministes. Autant que je m'en souvienne, j'ai toujours été impliquée dans les instances des universités dans lesquelles j'ai été. 

Au 1er cycle, j'ai été représentante étudiante dans le Comité de programmes du baccalauréat en travail social. Parallèlement à ça, j'ai été membre du CA et par la suite présidente du CA du Comité de soutien aux parents aux études de l'UQAM (CSPE-UQAM) pendant 2 ans (2020-2022). Nous avons travaillé fort pour accompagner les parents aux prises avec toutes sortes d'enjeux pendant la pandémie. 

Représenter les personnes étudiantes sur le conseil de l'IREF est une opportunité pour moi de faire entendre leurs voix, et de porter leurs revendications/propositions au sein du Conseil. Ce serait pour un immense bonheur et surtout un privilège de le faire, même si j'appréhende un peu la responsabilité qui en émerge. 

Merci de considérer ma candidature, Gaëlle Magne. 

  • La candidature de Gaëlle Magne est appuyée par :
    • Lola Boucher, candidate à la maîtrise en science politique avec Concentration en études féministes.
    • Marilyne Busque-Dubois, candidate à la maîtrise en études littéraires avec Concentration en études féministes.

L’élection aura lieu lors de l’Assemblée générale des membres (AGA) du 6 octobre 2023.

AGA des membres de l'IREF (06-10-2023)

De retour sur le campus central!

Assemblée générale annuelle (AGA) des membres IREF le vendredi 6 octobre 2023

De 13 h 30 à 16 h dans la salle A-2875 (changement de local)

AVIS DE CONVOCATION - Assemblée générale annuelle 2023 des membres de l'IREF

Projet d’ordre du jour

Mot de bienvenue de la directrice

  1. Procédures : nomination de la présidente et de la secrétaire d’assemblée
  2. Adoption de l’ordre du jour
  3. Présentation de l’équipe IREF 2023-2024
  4. Adoption des procès-verbaux des assemblées du 23 sept. 2022 et du 30 mars 2023
  5. Élection de la personne étudiante représentante au 2e cycle au Conseil de l’IREF
  6. Bilan : Rapport d’activités de l’IREF 2022-2023 : coordination, recherche, formation
  7. Perspectives et projets en cours (PPT AGA)
    • Baccalauréat
    • Colloques
    • Revue PréfiX
    • Foire féministe
  8. Comité étudiant RIDEFI
  9. Revue FéminÉtudes
  10. Informations des membres « Tour de salle »
  11. Questions diverses
  12. Levée de la séance

Après cette AGA, nous prévoyons un moment festif pour inaugurer avec vous nos nouveaux espaces. Au plaisir de vous retrouver! L’équipe de l’IREF est enfin de retour sur le campus central pour son plus grand bonheur!

Nous sommes désormais situé·e·s au troisième étage du Pavillon Hubert-Aquin au A-3740 avec les deux autres instituts de la Faculté des sciences humaines: l’ISS (Institut Santé et Société) et l’ISC (Institut des sciences cognitives) à l'étage du Département de Linguistique.

Concours des bourses de l’automne 2023 (12-10-2023)

Le concours de bourses est ouvert jusqu’au 12 octobre 2023

On peut visiter le site bourses.uqam.ca pour en savoir plus sur les bourses offertes et pour poser sa candidature. Pour obtenir des conseils dans la création de son profil, la recherche de bourses et le dépôt de sa candidature, on peut aussi visiter le site des Services à la vie étudiante et visionner les capsules vidéo.

Voici les bourses disponibles en études féministes :

Bourse ouverte (Automne 2023)Numéro de la bourse dans le RIBÉNom de la bourseMontant de la bourseProgrammes visés
Oui387Bourse de l’Institut de recherches et d'études féministes1 000 $1er cycle
Oui854Bourse de l’Institut de recherches et d'études féministes1 500 $2e cycle
Oui129Bourse Anita Caron de l’Institut de recherches et d’études féministes4 500 $2e et 3e cycle
Oui1176Bourse de l’Institut de recherches et d'études féministes2 500 $3e cycle

La liste des bourses en études féministes et des Fonds de l'IREF est ici

Colloque IREF sur l’effet des rapports sociaux de genre et de sexualités dans le champ des études carcérales (18 au 20 sept. 2023)

«Penser les catégories pénales à l’aune des sciences sociales: savoirs et expériences situés»

Colloque organisé par l’Institut de Recherches et d’Études Féministes (IREF-UQAM), le Département des sciences juridiques de l’UQAM et l’IDHES-ENS Paris-Saclay

Du 18 au 20 septembre 2023 – à l’UQAM, Montréal (Canada)

Inscription et programme en ligne. https://sites.grenadine.uqam.ca/sites/dsj/fr/penser-les-categories-penales-a-laune-des-sciences-sociales/home  

Programme enversion pdf

L’objectif du colloque réside dans l’analyse des catégories pénales selon des territoires juridiques, géographiques, et politiques variés, en ce qui concerne le traitement des violences de genre et des violences politiques. A cette fin, on analysera de manière croisée catégories pénales et leurs applications dans les modalités d’exécution des peines. Depuis une trentaine d’années dans le champ des études carcérales, un nombre important de travaux ont questionné les effets des rapports sociaux de classe et de race dans la production pénale. Ces recherches ont permis de démontrer le lien entre les justifications sécuritaires et le capitalisme carcéral. Pour autant, les processus de pénalisation au prisme des rapports sociaux de genre et de sexualité restent peu traités dans ces études. Ce colloque francophone a pour ambition de faire dialoguer des recherches en sociologie, en sciences politiques, en anthropologie, en droit et en philosophie, qui toutes ont en commun de mettre au jour l’effet des rapports sociaux de genre et de sexualités dans leurs imbrications aux autres rapports sociaux dans la production pénale contemporaine. Nous porterons notre attention sur les épistémologies critiques féministes à l’œuvre dans le traitement des violences de genre. Dans cette mise au jour des savoirs et expériences situés, il s’agit également de dépasser les frontières entre dedans et dehors, en ce qui concerne la carcéralité, et ainsi de penser les expériences carcérales à partir de plusieurs niveaux d’observations.

Comité scientifique : Rachel Chagnon (UQAM), Djemila Carron (UQAM), Natacha Chetcuti-Osorovitz (CentraleSupelec et IDHES ENS Paris-Saclay), Annie Kensey (CESDIP/CNRS, Co-présidente du centre Simone de Beauvoir), Ainhoa Ozaeta (Université du Pays basque, UPV), Cynthia Colmellere (Centrale Supelec et IDHES ENS Paris-Saclay).  

Comité d’organisation : Rachel Chagnon (UQAM), Hildgen Bronja (UQAM), Louise Lambert (UQAM)   

Modification majeure du Certificat et futur baccalauréat en Études féministes à l’UQAM

Depuis sa création en 2006, presque 500 personnes ont un diplôme de Certificat en études féministes de l’UQAM (476 au 1er mars 2023) Après 15 ans d'existence, le Certificat en études féministes se porte bien et connaît une hausse presque constante d’inscriptions. Depuis les premières 30 inscriptions à l’automne 2007, nous avons plus que quadruplé ce total pour atteindre 141 inscriptions actives à l’automne 2022.

Nous travaillons également à monter un baccalauréat en études féministes.

Afin d'être à l'écoute des futures personnes étudiantes, nous proposons un questionnaire adressé aux personnes intéressées à s’inscrire en études féministes à l’UQAM : SVP, veuillez remplir le sondage ici.

En plus d'avoir le choix entre un Certificat (10 cours) ou une Concentration (6 cours) au 1er cycle, nous souhaitons savoir si vous inscrire dans un baccalauréat en études féministes pluridisciplinaire (30 cours) vous intéresserait. Lien direct vers le sondage de 15 questions : https://sondage.uqam.ca/484711?lang=fr

Le Certificat (un diplôme de 10 cours) est toujours offert à temps complet et à temps partiel. On peut s’y inscrire autant à l’automne qu’à l’hiver. Une autre nouveauté de cette réforme propose de s’inscrire dès la session de printemps-été et de débuter son parcours en études féministes en s'inscrivant au cours en modalité d’enseignement hybride offert au Campus de Longueuil, le FEM1100 - Initiation pluridisciplinaire aux études féministes (offert ce printemps 2023, (du 6 mai au 17 juin 2023 encore quelques places disponibles).

Les changements majeurs de la modification du Certificat :

- 3 cours obligatoires

- 7 cours à thématiques actuelles en études féministes

Afin de mieux intégrer les savoirs émergents, 7 nouveaux cours permettent un espace d’apprentissage interdisciplinaire de thématiques actuelles regroupées dans un nouveau bloc.

- 24 cours optionnels supplémentaires

En plus des 35 cours optionnels existants, issus de 13 programmes, la modification ajoute 24 cours supplémentaires créés plus récemment par les différents programmes à l’UQAM, afin de renforcer l’interdisciplinarité et l’intersectionnalité au cœur de ce programme en études féministes. Le programme propose pour la première fois des cours venants du Département d’éducation et de formation spécialisées (ASC), du Département d’organisation et ressources humaines (ORH) ainsi que de l'École des médias (EDM) et de l'École supérieure de mode (MOD). Les réformes des baccalauréats de sociologie (SOC) et de sexologie (SEX) ont rajouté un nombre considérable de cours qui touchent aux questions féministes.

  1. ASC2039 - Éducation et condition féminine
  2. COM4042 - La dimension symbolique de la culture
  3. COM5170 - Communication internationale et question de genre
  4. EDM1805 - Médias, technologie et perspectives féministes
  5. HAR4610 - Art et altérité
  6. HAR4615 - Le corps et ses enjeux dans l'art
  7. HAR4645 - L'art de la performance au Québec et au Canada
  8. JUR1044 - La sexualité et la loi
  9. MOD5342 - Théorie de la mode et identité culturelle
  10. ORH2130 - Organisations: conflits et violences
  11. ORH2202 - Gestion de la diversité: perspectives nationale et internationale
  12. PHI2030 - Philosophie de la sexualité, de l'amour et de l'amitié
  13. POL5480 - Violence et politique
  14. SAC2100 - Mouvements sociaux : actions et significations culturelles
  15. SAC3120 - Action culturelle, femmes et féminismes
  16. SEX1183 - Épistémologie et histoire des idées sur les sexualités
  17. SEX1283 - Intersectionnalité et sexualités
  18. SEX1911 - Pornographies et société
  19. SEX1920 - Sexualités, incapacités et capacitisme
  20. SEX1930 - Sexualités, inégalités sociales et itinérance
  21. SEX2283 - Sexualités, cultures et ethnicité
  22. SOC2013 - Perspectives féministes intersectionnelles
  23. SOC2014 - Sociologie queer
  24. SOC3022 - Sociologie du genre et des sexualités

DATES LIMITES DES DEMANDES D'ADMISSION AU CERTIFICAT EN ÉTUDES FÉMINISTES :

CERTIFICATCODEAUTOMNE
2023

Temps
complet
AUTOMNE
2023

Temps
partiel
HIVER
2024
               
Études féministes46851er mai1er août1er nov.

FEM3100: un cours sur les mouvements sociaux et réseaux féministes à l’automne 2023

🫶Les liens, coalitions et alliances entre les féministes, la transmission des savoirs entre générations et les stratégies militantes historiques et contemporaines piquent votre curiosité?

Inscrivez-vous au cours FEM3100 – Mouvements sociaux et réseaux féministes, offert à l’automne 2023

➡️ Il s’adresse aux personnes inscrites en études féministes ainsi que toute autre étudiant·e au 1er cycle intéressé·e à suivre ce cours.

📅 Les mercredis de 14 h à 17 h, dès le 6 septembre prochain

📍 Campus de Longueuil de l’UQAM, 150, place Charles-Le Moyne (accessible à partir du métro Longueuil)

🔗 C’est par ici : https://bit.ly/43eLPuR

Félicitations à nos membres pour leur subvention du CRSH

Programme Développement de partenariat

Geneviève Pagé (science politique), S’attaquer aux injustices reproductives: revoir l’accès à la santé sexuelle et reproductive (199 970 $)

Programme Savoir

Véronique Cnockaert (études littéraires), Les Rusées ou l’intelligence en embuscade. Les femmes à mètis [un mot qui signifie en grec ancien «le conseil, la ruse»] dans le roman français de 1853 à 1930 (63 807 $)

Johanne Saint-Charles (communication sociale et publique), Les réseaux de partage de discours comme réseaux mutualistes (277 154 $)

Décès de Yolande Geadah

Yolande Geadah (1950-2023) est décédée le 22 août 2023. Elle a été membre associée à l’IREF pendant de très nombreuses années.

Essayiste et féministe engagée, elle s’est impliquée dans différents dossiers ayant trait à la solidarité internationale, aux droits des femmes et à la justice sociale.

Elle a travaillé à l’AQOCI où elle a coordonné, entre autres, le comité Femmes et développement.

Les prises de position de cette citoyenne féministe n’ont pas toujours fait l’unanimité mais force est de reconnaître qu’elle a eu le courage de ses idées, l’audace d’en débattre et la détermination de ne jamais renoncer à faire reconnaître les droits des femmes, ici et ailleurs dans le monde. Le site Sisyphe recense ses publications : https://sisyphe.org/spip.php?auteur15

Elle laisse dans le deuil son époux, Rachad Antonius, professeur retraité du Département de sociologie de l’UQAM et ses deux fils, Marc et Gabriel.

Une commémoration aura lieu le jeudi 31 août entre 17 h et 20 h, au salon funéraire Urgel Bourgie, 1255, avenue Beaumont, Mont-Royal (QC), H3P 3J1. Une cérémonie religieuse aura lieu le lendemain, vendredi le 1er septembre à 10 h 30, en la Cathédrale St-Sauveur, 10025 Bd de l'Acadie, Montréal.

Solidairement avec l’Université de Waterloo

L’événement tragique qui s’est passé à l’Université de Waterloo le 28 juin dernier secoue une nouvelle fois la communauté féministe universitaire. À l’IREF, où nous accueillons des chercheur.es, où nous travaillons et où nous enseignons, nous sommes fortement touchées par ces agressions non justifiées et non justifiables. Nous sommes de tout cœur avec nos collègues de Waterloo, mais aussi avec toutes ces personnes qui, de près ou de loin, s’engagent dans des recherches ou de la formation en études féministes – ou de genre – et qui veillent au mieux-être des femmes*. 

Lisez la lettre intitulée « Les bûchers » dans La Presse+ de notre collègue et membre de l’IREF, Martine Delvaux.

Institut de recherches et d'études féministes

Créé en 1990, l’Institut de recherches et d’études féministes a pour mission de promouvoir et de développer la formation et la recherche féministes dans une perspective interdisciplinaire. Il constitue un regroupement de plus de 700 membres professeur·e·s, chercheur·e·s, chargé·e·s de cours, professionnel·le·s, étudiant·e·s de l’UQAM, ainsi que des membres associé·e·s.

Coordonnées

Institut de recherches et d’études féministes
Local A-3700
400, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec) H2L 2C5